Delegation of the European Union 
to the United States

Syrie: déclaration du haut représentant, Josep Borrell, et du commissaire à la gestion des crises, Janez Lenarčič, concernant le renouvellement de la résolution relative à l'acheminement transfrontière de l'aide humanitaire

Brussels, 10/07/2021 - 10:23, UNIQUE ID: 210710_6
Joint Statements

L'adoption à l'unanimité de la résolution 2585 (2021) du Conseil de sécurité de l'ONU ce vendredi est une bonne nouvelle. Cette résolution permettra à l'ONU d'utiliser le point de passage de Bab el-Haoua, entre la Turquie et la Syrie, pendant une période initiale de six mois, suivie de six mois supplémentaires, sous réserve de la publication d'un rapport du Secrétaire général des Nations unies. Cela représente un soulagement considérable pour des millions de Syriens dont la survie dépend de l'aide humanitaire fournie par ce mécanisme.

Le renouvellement de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU relative à l'assistance transfrontière est essentiel étant donné qu'il n'existe pas d'autre solution appropriée pour répondre aux besoins humanitaires grandissants en Syrie.

L'UE continuera de plaider auprès de toutes les parties pour qu'elles dépolitisent l'acheminement de l'aide humanitaire, qui devrait rester fondé sur les besoins et axé sur les personnes, et de faire tout son possible pour porter secours aux populations qui en ont besoin en Syrie, sur la base des principes humanitaires. Cela inclut le recours à toutes les modalités d'assistance, y compris au niveau transfrontière ainsi que depuis Damas, par-delà les lignes de conflit.

L'Union européenne réitère son appel en faveur d'une solution durable au conflit syrien au moyen d'une véritable transition politique inclusive, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU, et réaffirme son soutien aux efforts déployés par l'envoyé spécial des Nations unies, Geir Pedersen.