Delegation of the European Union to the United Arab Emirates

SUCCESS STORY : L’Union européenne appuie l’association 3S pour renforcer la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des femmes vulnérables au Gabon

08/03/2021 - 12:18
News stories

Libreville, le 8 mars 2021 - A l’occasion de la journée internationale de la femme, nous voulons rendre hommage aux femmes inspirantes, telle que le Dr Nathalie DUPAGNE qui n’a pas hésité à changer le cours de sa vie pour se dédier totalement à la jeunesse et aux femmes vulnérables. Son engagement dans la conduite du changement a produit un impact positif sur les jeunes et les femmes vulnérables dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive.

PDF icon success_story_due_vf_rev_dm_8_mars_dr_dupagne.pdf

Parcours de vie

« Le jour où j’ai vu arriver dans mon cabinet de gynécologie à Port-Gentil une grand-mère de 27 ans, je me suis dit que je devais m’engager en première ligne pour changer les choses ». C’est ainsi qu’en 2014, Nathalie DUPAGNE, médecin gynécologue belgo-burundaise, fonde à Port Gentil l’association 3S - Sensibilisation, Santé Sexualité, pour promouvoir les droits en santé sexuelle, de reproduction des jeunes et des femmes vulnérables.

Nathalie DUPAGNE est née à Bruxelles, mais a grandi à Lubumbashi, en RDC. Élevée par sa mère médecin, elle est sensibilisée très jeune aux problèmes de planification familiale, aux inégalités liées au genre, et se familiarise avec les défis de la femme africaine au quotidien. « En attente d’un départ aux Etats-Unis pour un Master en santé publique, après avoir obtenu mon diplôme en médecine et ma spécialisation en gynécologie,  j’accepte de venir faire un stage de quelque mois au Gabon, dans une clinique privée ». Mais le destin change les cartes, Dr. DUPAGNE y rencontre son futur mari, renonce à son Master et décide de s’installer au Gabon. 

 « Je suis entrée dans l’intimité des femmes gabonaises et, même si j’étais déjà proche de la culture africaine, ce fut quand même un choc culturel. Au cours de mes 17 ans d’expérience en qualité de gynécologue dans une structure privée, j’ai constaté une réticence de la part des patients, entre refus et peur des méthodes de contraception. Pourtant, je recevais de manière récurrente des jeunes filles devenues mères trop tôt, des mères de famille nombreuses enceintes sans en avoir fait le choix, des jeunes femmes devenues stériles suite à des avortements répétés, ou encore des victimes de viols ou d’abus sexuel. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque-chose : en 2013 je démissionne de mon poste dans le privé, pour créer l’association 3S -  Sensibilisation Santé Sexualité, dans le but de me dédier à la prévention des grossesses précoces, des avortements, des infections sexuellement transmissibles, du VIH-SIDA et des violences sexuelles ».

Dr. DUPAGNE trouve un premier sponsor en Perenco oil & gas et, avec une équipe de bénévoles aux multiples expertises, ouvre un petit point écoute jeunes, où recevoir de manière gratuite, confidentielle et anonyme les jeunes et répondre à leurs interrogations sur la vie relationnelle affective et sexuelle. « Nous avons commencé à organiser des conférences-débats dans les écoles, les communautés religieuses, les entreprises, pour sensibiliser le plus grand nombre aux bienfaits d’une sexualité saine et responsable, et sur l’importance de connaître son corps pour pouvoir le respecter, le faire respecter et le protéger ».

Pour faire face à une demande croissante, 3S grandit, se professionnalise, d’autre sponsors lui font confiance et, en 2017, Dr. DUPAGNE ouvre un véritable centre de planning familial, pour offrir des services gratuits ou à prix réduit : dépistage VIH, vente de préservatifs, prescription de pilule, pose d’implants et stérilets. « Nous avons aussi formé des jeunes pairs éducateurs qui sont devenus nos ambassadeurs auprès de leurs camarades, véhiculant nos messages de prévention. C’était un peu surprenant, mais la grande majorité était des garçons. Un jeune de 22 ans, devenu père sans l’avoir désiré, m’a dit qu’il voulait s’engager pour alerter ses camarades sur les risques d’une paternité trop précoce. Je trouve cela très positif et très encourageant parce que le changement vers une société soucieuse de l’égalité de genre passe aussi par des hommes plus conscients, plus respectueux des femmes ».

Le coup de pouce de l’Union européenne élargit l’horizon du projet

« Mon partenariat avec l’Union européenne m’a permis d’amplifier les activités de mon association et d’augmenter l’impact auprès des jeunes notamment ». 3S a reçu 2 financements de l’Union européenne : « Grâce à cela, nous avons pu, entre autre, embaucher des sages-femmes gabonaises, desquelles je suis très fière parce qu’elles sont jeunes, très engagées dans la défense des droits des femmes, et sont devenues aussi des modèles pour une génération de jeunes filles. Nous avons pu ainsi étendre nos activités à d’autres provinces du Gabon, même si en ce moment les restrictions de déplacements liées à la covid-19 ont mis certaines activités en stand-by, car les demandes sont croissantes et répondent à un besoin réel de notre jeunesse d’être orientée, conseillée ».

C’est cette quête d’informations et d’orientation de la jeunesse qui a motivé le Dr. DUPAGNE à poursuivre son combat avec pour objectif : changer le regard des jeunes filles gabonaises sur elles-mêmes, promouvoir le respect de leurs droits de décision sur leur corps, leur donner les moyens de bénéficier de leurs droits et de s’épanouir en maîtrisant leur fécondité : « Une fille qui tombe enceinte trop tôt aura du mal à devenir une citoyenne à part entière, si elle n’a pas pu saisir l’opportunité de développer tout son potentiel et ses capacités lui permettant de contribuer au développement de la société. A 3S nous sommes intimement convaincus qu’apprendre aux femmes à maîtriser leur fécondité est une voie pour promouvoir l’égalité entre les sexes, éliminer les violences à leur encontre, et un moyen de les aider à atteindre une véritable autonomie ».

 

 

 

Pour plus d’informations :

 

Denise MOLICA, Chargée de programme

Délégation de l’Union européenne au Gabon

Email : Denise.Molica@eeas.europa.eu

 

Aminata TOURE MATA, Chargée d’information et de communication

Délégation de l’Union européenne au Gabon

Email : Aminata.Touré-Mata@eeas.uropa.eu

 

Dr Nathalie DUPAGNE, Association 3S

Email : dupagnen@yahoo.fr

 

Редакционные разделы :

Автор