Delegation of the European Union to the United Arab Emirates

Déclaration de la porte-parole sur le décès d'Alia Abdulnour aux Émirats arabes unis

Bruxelles, 07/05/2019 - 08:06, UNIQUE ID: 190507_2
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur le décès d'Alia Abdulnour aux Émirats arabes unis

Le ministère public des Émirats arabes unis a confirmé qu'Alia Abdulnour, une ressortissante des Émirats de 39 ans condamnée pour terrorisme et atteinte d'un cancer du sein, était décédée le 4 mai alors qu'elle était en détention. 

Comme d'autres acteurs de la scène internationale, l'UE a plaidé maintes fois la cause de Mme Abdulnour auprès des autorités des Émirats. Les demandes d'éclaircissements sur les charges retenues contre Mme Abdulnour et sur les allégations de traitements dégradants et d'actes de torture pendant sa détention n'ont pas reçu de réponse satisfaisante. Les appels lancés pour obtenir sa libération, notamment pour lui permettre de passer ses derniers jours dans la dignité et auprès de ses proches en raison de la dégradation de son état de santé, n'ont pas été entendus alors que la législation des Émirats arabes unis aurait permis une telle libération.

L'UE tient à rappeler l'interdiction absolue, et sans dérogation possible, de la torture et des autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, telle qu'elle est codifiée dans la convention spécifique des Nations unies à laquelle les Émirats arabes unis sont parties. L'UE tient également à souligner, comme l'ont fait les rapporteurs spéciaux des Nations unies dans une communication récente adressée aux autorités des Émirats arabes unis, qu'en vertu des normes et du droit international dans le domaine des droits de l'homme, les Émirats arabes unis sont tenus de traiter toutes les personnes placées en détention ou emprisonnées de manière humaine et dans le respect de la dignité inhérente à l'être humain.

Languages: