Delegation of the European Union to the Holy See,
Order of Malta, UN Organisations in Rome
and to the Republic of San Marino

EEAS RSS Feeds

Displaying 1 - 10 of 75

Même en cette période de pandémie mondiale, des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre continuent d'être perpétrés. L'UE réitère sa détermination à défendre et à faire respecter les principes et les valeurs consacrés dans le statut de Rome, ainsi qu'à soutenir la CPI.

La torture nie la dignité de l’être humain. Ses victimes souffrent de blessures visibles et invisibles. Et c'est, aujourd’hui encore, la terrifiante réalité. En cette journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, le haut représentant de l’UE, Josep Borrell, fait la déclaration suivante: «À l’heure où le monde unit ses efforts pour surmonter la pandémie de coronavirus, les droits de l’homme doivent rester au centre de notre combat. En ce jour, nous faisons entendre les voix des centaines de milliers de personnes qui ont été victimes de torture ou qui le sont encore aujourd’hui.»

En cette journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, nous rendons hommage aux victimes de la torture et d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants. À l’heure où le monde unit ses efforts pour surmonter la pandémie de coronavirus, les droits de l’homme doivent rester au centre de notre combat. En ce jour, nous faisons entendre les voix des centaines de milliers de personnes qui ont été victimes de torture ou qui le sont encore aujourd’hui.

Déclaration conjointe de Josep Borrell, haut représentant de l’UE, et Pramilla Patten, représentante spéciale des Nations unies chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit.

La biodiversité est à l’origine de toute vie, tant sur terre que dans l’eau. Elle influe sur la santé humaine: elle fournit l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et la nourriture que nous mangeons, elle nous permet de développer des médicaments et une résistance naturelle aux maladies, et elle contribue à atténuer le changement climatique. L’émergence du COVID-19 a montré que lorsque nous détruisons la biodiversité, nous détruisons le système qui soutient la vie humaine même. La nature nous envoie un message. Cette année, le thème de la Journée mondiale de l’environnement est justement la biodiversité, une préoccupation à la fois urgente et existentielle. La protection de la nature et l’inversion de la dégradation des écosystèmes sont au cœur du pacte vert pour l’Europe et constituent la raison d’être de la nouvelle stratégie de l’UE en matière de biodiversité pour 2030.

S’il y a bien une chose sur laquelle les 27 États membres de l’UE s’accordent, c’est qu'ils croient tous à un multilatéralisme fondé sur des règles. Nous répétons, presque comme un mantra, que nous voulons une ONU forte, qui soit le moteur du système multilatéral. Le Conseil de sécurité est la plus haute autorité multilatérale au monde, et il a le dernier mot sur les questions de paix et de sécurité. J’ai été très heureux de prononcer un discours devant le Conseil de sécurité concernant la coopération UE-ONU (voir ici) et d’exprimer le ferme soutien de l’UE aux travaux des Nations unies, avec des contributions concrètes dans de nombreux domaines et, en particulier, en ce qui concerne la paix et la sécurité.

Le 28 mai, à l'invitation de l'Estonie qui assure ce mois-ci la présidence tournante du Conseil de sécurité, le haut représentant de l'UE et vice-président, Josep Borrell, s'exprimera devant le Conseil de sécurité de l'ONU pour évoquer le rôle de l'UE dans le maintien de la paix et de la sécurité internationa

Languages:

À l'occasion de la journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement, nous célébrons la diversité culturelle au sein de l'Union européenne et soulignons son importance pour favoriser le dialogue et le respect entre les peuples du monde entier.

Le 8 mai, le haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell, prononcera un discours lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU organisée selon la formule Arria à l'occasion du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale sur le sol européen.

Languages:

Pages