Delegation of the European Union to the Holy See,
Order of Malta, UN Organisations in Rome
and to the Republic of San Marino

Federica Mogherini rencontre le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra

Bangui, 12/07/2019 - 18:26, UNIQUE ID: 190712_14
Press releases

Dans le cadre de sa tournée dans la région du Sahel et en République centrafricaine, la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a rencontré aujourd'hui à Bangui le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra.

Dans le cadre de sa tournée dans la région du Sahel et en République centrafricaine, la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a rencontré aujourd'hui à Bangui le Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra.
À un moment important pour le processus de paix et de réconciliation en République centrafricaine (RCA), cette rencontre a permis d'évoquer les derniers développements intervenus depuis la signature, le 6 février 2019 à Bangui, de l'Accord de Paix et de Réconciliation entre les autorités centrafricaines et les 14 principaux groupes armés.
La haute représentante et le Président Touadéra ont souligné la chance historique que cet Accord offrait pour une sortie de la crise humanitaire, sécuritaire et politique qui continue d'affecter durement la population du pays. Ils ont évoqué les progrès déjà réalisés dans la mise en œuvre de cet Accord et exprimé leurs préoccupations face aux défis persistants et violations de l'Accord par certains groupes armés.
Par ailleurs, à l'occasion d'une réunion avec le gouvernement présidée par le Président Touadéra, la haute représentante a insisté sur la nécessité pour les parties signataires de faire preuve de responsabilité, d'ouverture et de respecter leurs engagements; elle a particulièrement souligné le besoin d'une accélération des processus de mise en oeuvre de l'Accord, de démobilisation, désarmement, réintégration ainsi que de justice transitionnelle. La haute représentante a également encouragé les garants de l'Accord à user de leur autorité pour une application plus ferme de celui-ci. Dans ce cadre, la région et les partenaires internationaux de la RCA tout comme la société civile, les femmes et la jeunesse devraient pleinement jouer leur rôle. La haute représentante a rappelé les attentes très fortes de la population en matière de justice et de lutte contre l'impunité, ainsi qu'en matière de sécurité et de retour de l'autorité de l'Etat et des services de bases sur l'ensemble du territoire. 
La haute représentante et le Président Touadéra ont passé en revue la coopération entre l'Union européenne et la RCA, sous une approche intégrée. Ils ont constaté que l'UE reste le partenaire majeur et fiable pour la République centrafricaine, mobilisant l'ensemble de ses instruments sur les plans politique, sécuritaire, humanitaire et de la coopération au développement. Les priorités de l'UE sont alignées sur celle du gouvernement: répondre aux attentes de la population, notamment en matière de sécurité, justice-réconciliation, développement et gouvernance/état de droit, humanitaire. Ainsi, l'engagement de l'UE dans le pays continue de répondre à plusieurs facteurs: à l'intérêt pour une stabilisation durable dans le pays, dans une région où les moyens de l'UE et de ses Etats membres sont déjà fortement engagés; et à la défense de valeurs partagées face aux violations répétées des droits de l'homme par les groupes armés.
La Haute Représentante et le Président Touadéra ont fait un déplacement à Bouar, dans l'ouest du pays, pour inaugurer un camp militaire financé par l’UE au profit des forces armées centrafricaines et visiter la nouvelle antenne de la Mission militaire européenne de formation - EUTM RCA, destinée à accompagner la montée en puissance des Forces armées centrafricaines ainsi que des Unités Spéciales Mixtes de Sécurité prévues par l'Accord de paix.
Une réunion avec des femmes leaders centrafricaines permit enfin de rappeler le rôle essentiel de celles-ci dans le processus de paix, de réconciliation et de redressement de la RCA.
Cette visite en RCA fut une nouvelle occasion de réaffirmer la solidité du partenariat exceptionnel entre l'UE et la RCA et, pour la haute représentante, d'assurer le Président Touadéra du plein soutien de l'UE pour la stabilisation et le développement durables de la RCA. Elle en a profité pour indiquer le renforcement prévu de l'action de l'UE en RCA, entre autres par une augmentation et un prolongement de son Fond Fiduciaire Bêkou en faveur notamment de la santé, de l'agriculture et du développement rural, et en considérant une éventuelle mission civile de soutien aux forces de sécurité intérieure centrafricaines.
Plus d’informations:
Languages: