Delegation of the European Union to the Holy See,
Order of Malta, UN Organisations in Rome
and to the Republic of San Marino

Déclaration de Mme Federica Mogherin, à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes du crime de génocide, d'affirmation de leur dignité et de prévention de ce crime

Bruxelles, 09/12/2016 - 11:55, UNIQUE ID: 161209_11
Statements by the HR/VP

Déclaration de Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union et vice-présidente de la Commission, à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes du crime de génocide, d'affirmation de leur dignité et de prévention de ce crime

Nous ne saurions oublier les victimes des génocides et nous ne les oublierons jamais. Le 9 décembre, nous commémorons et honorons leur mémoire.

Le travail de mémoire renforce notre détermination collective à empêcher que des génocides et d'autres atrocités ne se reproduisent. Aujourd'hui toutefois, en de trop nombreux endroits du monde, des actes susceptibles de constituer ce type de crimes continuent d'avoir lieu.

Dans le cadre du droit international, nous nous sommes collectivement engagés à prévenir et à punir les génocides et les autres atrocités. Ces crimes sont le fruit d'une succession d'actes délibérés. Nous devons rester à l'affût des signes avant-coureurs et passer sans tarder à une action rapide.

La prévention des génocides et des autres atrocités fait partie intégrante de notre politique étrangère, telle qu'elle est exposée dans la stratégie globale de l'UE. Le système d’alerte précoce de l’Union européenne en matière de conflit inclut des indicateurs relatifs à la prévention des atrocités. Nos missions et nos opérations qui relèvent de la politique de sécurité et de défense commune œuvrent à la protection des civils et à la mise en place de secteurs de la sécurité fiables. Notre proposition concernant un nouveau consensus pour le développement confirme le soutien que nous continuons à apporter en faveur de la prévention des atrocités, notamment aux programmes de développement des capacités en cours en Afrique, en Asie, en Amérique latine et dans les pays du voisinage européen.

L'Union européenne continue d'appeler les pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies à soutenir les actions visant à prévenir les atrocités de masse ou à y mettre un terme. Nous continuons également à lutter contre l’impunité. Par le soutien que nous apportons à la Cour pénale internationale, nous appuyons les processus d'établissement des responsabilités et de réconciliation qui constituent des éléments clés pour garantir la non-répétition de tels actes et, partant, la prévention de nouvelles atrocités.

C'est la diversité de nos sociétés qui en fait la richesse. L'action que nous menons promeut le respect des droits de l'homme pour tous. Nous œuvrons en faveur de la défense des droits fondamentaux des minorités partout dans le monde et dans nos propres pays. Nous nous employons également à garantir l’inclusion de toutes les composantes de la société, sans discrimination et par le dialogue. 

Le moment est venu de nous mobiliser, conformément à la responsabilité qui nous incombe en matière de protection, afin de mettre une fois pour toutes un terme aux génocides.

 

Languages: