Delegation of the European Union
to the United Nations - New York

Soutien de l’UE à hauteur de 157 M€ (100 milliards de F CFA) dans le domaine de la nutrition, dans la production agricole, de l’accès à l’eau potable, l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement, et la mobilité rurale.

05/06/2020 - 22:37
News stories

Samedi 30 mai les autorités tchadiennes ont effectué le lancement officiellement le programme « sécurité alimentaire et nutritionnelle » (SAN), entièrement financé par l’UE à hauteur de 157 M€ (100 milliards de F CFA).

SAN-Tchad-ue-lancement

Le programme « sécurité alimentaire et nutritionnelle » (SAN) est issu de la programmation concertée sous le 11ème FED et s’inscrit dans le cadre du PIN pour la période 2014-2020 et du PND 2017-2021 qui reflète les orientations stratégiques de la « vision 2030, le Tchad que nous voulons ». Il vise l’instauration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Financé par l’Union européenne, le SAN est un programme pionnier, le premier à intervenir au Tchad dans un contexte multisectoriel.

Déployé dans 5 provinces où la malnutrition sévit avec acuité (Logone Occidental, Tandjilé, Guera, Ouaddaï et Wadi-Fira), avec une approche transversale alliant plusieurs secteurs, l’UE attend des résultats tangibles dans le domaine de la nutrition mais aussi dans celui de la production agricole, de l’accès à l’eau potable, de l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement, et enfin de la mobilité rurale.

  • Appui à la gestion durable des ressources naturelles en particulier l’eau pour sécuriser les systèmes agro-pastoraux par la réalisation d’ouvrages/aménagements adaptés pour la mobilisation de l’eau et de la petite irrigation à travers un processus de planification locale.
  • Amélioration de l’accès aux services de santé primaire, à l’eau, à l’assainissement et l’adoption de bonnes pratiques d’alimentation et d’hygiène familiales, ainsi que la prévention de la malnutrition.
  • Appui à l’accessibilité et la mobilité rurale en vue d’un désenclavement durable des besoins et productions et marchés ruraux hebdomadaires.

L’UE affiche à travers le SAN toute sa détermination à soutenir le gouvernement tchadien dans sa lutte contre la malnutrition, le fléau sanitaire numéro un du Tchad par le taux de mortalité et par les retards de croissance cognitive.

 

 

Editorial Sections: