Delegation of the European Union
to the United Nations - New York

Cérémonie d'inauguration des 4 grues financées par l'Union européenne : le Port de Brazzaville se modernise et conforte le rôle de l'UE en tant que partenaire économique majeur de la République du Congo

29/11/2019 - 09:32
Transport and Infrustructure

 

Entouré du corps diplomatique et de plusieurs membres du Gouvernement et accompagné par Monsieur Raul MATEUS PAULA, Ambassadeur de l'Union européenne en République du Congo, Monsieur Clément MOUAMBA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République

L'Ambassadeur a exprimé sa grande satisfaction de voir les grues enfin en fonctionnement! L'occasion de souligner l'importance de ce maillon portuaire dans le corridor trans-équatorial allant de Pointe-Noire à Bangui mais également de porter l'attention sur l'importance de l'entretien des voies navigables. L'Union européenne appuie depuis plusieurs décennies le Service commun d'entretien des voies navigables ainsi que la Commission Internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha afin d'améliorer les conditions de navigabilité et de sécurité sur les voies d'eau des pays membres de la CICOS. Mais le financement de l'entretien des voies navigables reste chaque année un défi. Face aux enjeux, un mécanisme de financement pérenne reste à concrétiser.

Le dévoilement de la plaque et la démonstration effectuée par les opérateurs grutiers ont fait grande impression auprès des participants : mouvement des flèches à 360 degrés des grues de 6T, translation et déplacement d'un conteneur pour les grues de 40T.

Construit dans les années 1920 comme hub de transit des matières premières des pays enclavés de la sous-région au premier rang desquels la RCA et le Tchad, le Port de Brazzaville a connu son apogée au cours des années 1950. La variabilité climatique, cause de la baisse des eaux fluviales plusieurs mois par an et le manque d'investissements ont peu à peu fait perdre de l'attractivité au Port.


 

En 2000, le Congo décide de relancer le transport fluvial et crée l'entité PABPS – Ports de Brazzaville et Ports secondaires. L'objectif étant que le Congo puisse tirer pleinement partie de ses avantages : peu couteux, sûr, respectueux de l'environnement, dense (le réseau hydrographique du Bassin du Congo totalise environ 5 000 kms de voies navigables reliant la RC, la RDC, la RCA et le Cameroun).

L'Union européenne accompagne le Congo depuis 2010 dans l'atteinte de cet objectif. La fourniture de 4 grues au Port de Brazzaville en est une des réalisations. 10 000 000 EUR ont été investis par l'Union européenne pour la conception, la fabrication, la livraison, l'installation et la mise en service des deux grues de 40 T et deux grues de 6T de marque Liebherr. La République du Congo a financé pour sa part la rénovation des quais et les travaux d'électrification nécessaires.

Grâce à ces grues, le Port de Brazzaville sera en mesure d'offrir à ces clients – armateurs, exploitants forestiers, industriels et négociants – de meilleures conditions d'accès au Port et de transit des marchandises. Leur mise en service permet désormais d'améliorer l'attractivité du port en réduisant les délais de passage portuaire, répondant ainsi de manière fiable et adéquate aux besoins des opérateurs économiques désireux de multiplier leurs échanges dans la sous-région. Le déchargement d'une barge de grumes pouvait nécessiter 7 jours contre 2 jours depuis la mise en service des grues en août grâce à son fonctionnement moderne, la portée des grues (26 m) et à sa capacité de levage (40 T). Le retour d'opérateurs historiques qui avaient délaissé le Port de Brazzaville pour d'autres voies jugées plus rentables, est d'ailleurs un signal fort et encourageant. La voie fluviale permet de massifier les échanges tout en préservant le patrimoine routier mis à mal par la surcharge des véhicules.

La réussite de cet investissement n'aurait pu être possible sans la bonne coopération des différents acteurs : Ministères concernés; Autorités du PABPS, concessionnaire du Port, Fabricant et contrôleur, DUE.

 

Équipes éditoriales: