Delegation of the European Union
to the United Nations - New York

La haute représentante et vice-présidente Mogherini tient des réunions bilatérales en marge de la conférence post-ministérielle UE-ASEAN

Bangkok, 01/08/2019 - 16:38, UNIQUE ID: 190801_7
Press releases

La haute représentante et vice-présidente Mogherini tient des réunions bilatérales en marge de la conférence post-ministérielle UE-ASEAN

La haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, a coprésidé aujourd'hui avec le ministre des affaires étrangères de Singapour, Vivian Balakrishnan, la conférence post-ministérielle annuelle UE-ASEAN.

Dans son allocution d’ouverture (disponible en anglais uniquement), la haute représentante a évoqué l’avenir du partenariat stratégique UE-ASEAN, la meilleure connectivité entre l’Europe et l’Asie, la nécessité de soutenir l’ordre international fondé sur des règes et le multilatéralisme effectif.

Federica Mogherini a tenu une série de réunions bilatérales en marge de la conférence.

Elle a rencontré le ministre de la coopération internationale du Myanmar, Kyaw Tin, et a réaffirmé que l’UE était disposée à poursuivre son dialogue constructif et sa coopération avec le gouvernement civil pour apporter une solution aux problèmes essentiels qui n’ont pas encore été résolus, notamment en matière de responsabilité, d’accès humanitaire et de création, dans l’État de Rakhine, des conditions permettant le retour volontaire des Rohingyas en toute sécurité et dans la dignité. Ils ont également évoqué les processus de pacification et de démocratisation en cours au Myanmar.

La rencontre avec le ministre néo-zélandais des affaires étrangères Winston Peters a donné l’occasion de confirmer de nouveau le partenariat solide qui unit l’UE et la Nouvelle-Zélande et d’examiner les domaines dans lesquels une nouvelle coopération pourrait être mise en place, notamment la sécurité et le changement climatique, ainsi que des questions plus larges relatives au Pacifique. Ils ont aussi évoqué l’état des négociations en vue d’un accord de libre-échange entre l’UE et la Nouvelle-Zélande (document disponible en anglais uniquement).

Federica Mogherini a discuté, avec le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères du Cambodge, Prak Sokhonn, du suivi et de l'engagement au titre du régime de préférences commerciales «Tout sauf les armes» (document disponible en anglais uniquement) accordé unilatéralement par l’UE. Ce régime prévoit que le Cambodge doit respecter les droits humains essentiels et les droits du travail, et la haute représentante a redit la nécessité de progrès concrets et crédibles dans les domaines où des préoccupations existent.

Avec le ministre des affaires étrangères de Thaïlande, Don Pramudwinai, la haute représentante et vice-présidente a évoqué l’évolution des relations bilatérales après les élections législatives (document disponible en anglais uniquement) et les priorités que défendra la Thaïlande au cours de sa présidence de l’ASEAN, qu’elle assure cette année.

La réunion entre la haute représentante et la ministre indonésienne des affaires étrangères, Retno Marsudi, a été l’occasion de souligner la solidité des relations bilatérales et d’évoquer des questions internationales pressantes telles que le processus de paix en Afghanistan et la situation dans l’État de Rakhine, au Proche-Orient et dans le Golfe. Mme Mogherini et Mme Marsudi ont également examiné les problèmes relatifs à l’huile de palme.

Federica Mogherini et Wang Yi, membre du Conseil des affaires de l’État et ministre chinois des affaires étrangères, ont essentiellement discuté du suivi du dernier sommet UE-Chine, et notamment des questions de commerce et d'investissement. Ils ont examiné la possibilité d’une coopération renforcée au sujet du processus de paix en Afghanistan, de l’Iran, du Venezuela et de la mer de Chine méridionale.

Lors de leur première rencontre depuis la nomination de Subrahmanyam Jaishankar au poste de ministre indien des affaires extérieures, ce dernier et Federica Mogherini ont souligné l’importance de poursuivre le développement du partenariat entre l’UE et l’Inde. Ils ont convenu d'intensifier la coopération sur le processus de paix en Afghanistan et sur la mise en œuvre du plan d'action global commun en matière de non-prolifération (l’accord sur le nucléaire iranien).

Avec le ministre japonais des affaires étrangères Taro Kono, la haute représentante a évoqué l’approfondissement des relations entre l’UE et le Japon, notamment en vue de respecter les engagements pris lors du sommet UE-Japon d’avril 2019 et lors du sommet du G20 (document non disponible en français) de juin 2019. Ils ont aussi échangé leurs points de vue sur l’évolution la plus récente de la situation dans le Golfe.

La ministre des affaires étrangères de la République de Corée, Kyung-hwa Kang, et la haute représentante ont confirmé le partenariat étroit qui unit l’UE et la République de Corée. Elles ont également évoqué les événements récents dans la péninsule coréenne et les progrès envisageables dans les processus diplomatiques en cours. La haute représentante a réitéré le soutien sans faille de l’UE aux efforts déployés par la République de Corée en vue d’établir une paix et une stabilité durables dans une péninsule coréenne exempte d’armes nucléaires.

Languages: