Delegation of the European Union
to the United Nations - New York

 

EU Statement – United Nations 5th Committee: First Resumed Session Organisation of Work

New York, 15/03/2018 - 15:03, UNIQUE ID: 180315_68
Statements on behalf of the EU

14 March 2018, New York - Statement on behalf of the Member States of the European Union by Mr. Jan De Preter, Counsellor, European Union Delegation to the United Nations, 72nd Session of the General Assembly, First Resumed Session, Fifth Committee: Organisation of Work

-- Check against delivery --

 

 

Mister Chair,

I have the honour to speak on behalf of the Member States of the European Union.

The Candidate Countries Turkey, the former Yugoslav Republic of Macedonia*, Montenegro*and Albania*, the country of the Stabilisation and Association Process and potential candidate Bosnia and Herzegovina, as well as Ukraine, the Republic of Moldova and Georgia, align themselves with this statement.

Allow me first to thank you for your continued support of the work of the Fifth Committee. We are confident that with your experience and under your guidance, our negotiations will reach a fruitful and timely conclusion.

We would also like to thank all members of the Bureau for their support and guidance, and would like to extend these thanks to the Secretariat, and the Advisory Committee on Administrative and Budgetary Questions (ACABQ), whose contribution is crucial for the successful conduct of our work.

At the beginning of our session, I would also like to congratulate the Arab Republic of Egypt on assuming the Chairmanship of the Group of 77 and China. We look forward to working with you, and with all colleagues, in a spirit of constructive cooperation.

During the Main Session, we were able, together, to reach a good consensus that enables the Organization to keep on improving its mandate delivery. We believe that we can continue the good work in the spirit of collegiality and consensus.

Monsieur le président,

Le Secrétaire Général, M. Guterres, a clairement exposé son ambition de rendre l'Organisation plus efficace et plus réactive, et a traduit ces idées en propositions concrètes. Les États membres de l’Union européenne interviendront de manière constructive dans la cinquième commission, et au-delà, pour soutenir cette ambition. Notre objectif général, en tant que comité, doit être de rendre l’Organisation plus efficace. Ceci devrait être reflété dans notre propre agenda. Nous devons faire preuve de pragmatisme, et introduire les rapports dès qu’ils sont prêts, sans distinction, afin d’optimiser le temps et les ressources de la Commission, et afin de donner due considération a tous les points d'agenda qui nous incombent.

Les Etats Membres de l'Union Européenne sont inquiets de la politisation croissante du programme de travail.

Chaque proposition présentée par le Secrétaire Général doit être considérée, sans distinction, différentiation, ni considération politique. Le programme de travail ne saurait être le reflet de priorités politiques d’une partie des membres au détriment des autres. Nous comptons à cet égard sur vous-même et votre Bureau pour poursuivre votre excellent travail d'organisation. Et nous vous remercions pour votre engagement personnel dans la matière, qui nous permet de disposer d’un programme de travail complet pour cette session.

Monsieur le président,

Permettez-moi de commenter brièvement sur les méthodes de travail de la 5ème commission.

Tout d’abord, nous tenons à rappeler l’importance de la publication de tous les documents dans toutes les langues officielles, dans les temps convenus. Ceci est essentiel pour la transparence des débats, sans laquelle les travaux de la commission sont fortement perturbés.

Deuxièmement, la gestion du temps de la 5e Commission reste un sujet de vive préoccupation pour les États membres de l’Union européenne. Nous avons la ferme conviction que la Commission devrait être en mesure de parvenir à ses décisions durant les heures régulières de travail, sans avoir à recourir au travail de week-end ou de nuit. Nous avons une responsabilité collective à travailler de façon optimale.

Monsieur le président,

Les États membres de l’Union européenne demeurent déterminés à travailler en étroite collaboration avec l’ensemble des partenaires, dans un esprit d’ouverture, de transparence et de coopération, et afin de parvenir à des décisions par consensus. Nous sommes convaincus que, avec un esprit constructif, notre programme de travail puisse être accompli bien avant le 29 mars.

Je vous remercie, Monsieur le président.


* The former Yugoslav Republic of Macedonia, Montenegro, Serbia and Albania continue to be part of the Stabilisation and Association Process.

Editorial Sections: