Delegation of the European Union to Uganda

Des vaccins sûrs pour tous: #SafeVaccines, le mot d'ordre pour mettre fin à la pandémie

11/01/2021 - 10:32
Actualités

La pandémie a eu un effet dévastateur dans le monde entier. Le vaccin est la bouée de sauvetage que nous attendions tous, qui permettra de sauver des vies et de reconstruire notre mode de vie collectif. "Cet espoir ne se concrétisera que si nous parvenons à vacciner rapidement le monde entier. Personne n'est vraiment en sécurité tant que tout le monde n'est pas en sécurité", a déclaré Josep Borrell, haut représentant/vice-président de l'UE. C'est la raison pour laquelle l'UE a été à l'avant-garde du développement d'un vaccin et continuera d'œuvrer au niveau multilatéral pour assurer un accès équitable à ce vaccin.

 

À ce jour, l'Union européenne a approuvé deux vaccins contre la COVID-19. Un premier vaccin mis au point par BioNTech et Pfizer a été approuvé fin 2020. L'espoir de mettre fin à la COVID-19 a alors connu un regain, encore renforcé par l'approbation d'un deuxième vaccin développé par la société Moderna au début de 2021.

Les deux vaccins ont satisfait aux tests et respectent les normes fixées par l'Agence européenne des médicaments (EMA) en matière de sécurité, d'efficacité et de qualité.

Chaque occasion saisie pour développer un vaccin permet de sauver des vies humaines

Les efforts déployés pour parvenir à ce résultat ont été extraordinaires. La mise au point de vaccins étant généralement un processus éminemment long et complexe, il a été nécessaire de mener des efforts particuliers de manière conjointe pour accélérer ce développement. Grâce à la stratégie de l'UE concernant les vaccins contre la COVID-19, le premier vaccin a été mis au point en moins d'un an, contre un délai habituel d'environ dix ans pour d'autres vaccins.

L'urgence a conduit l'UE à se montrer plus unie en veillant à ce que les candidats les plus prometteurs soient soutenus pour ce qui est du développement de vaccins et du renforcement des capacités de production. C'est dans le cadre d'Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'UE, et avec l'important soutien financier du Fonds européen pour les investissements stratégiques, que le vaccin de BioNTech et Pfizer a été mis au point. À cet égard, le haut représentant Josep Borrell a fait observer: "En tant qu'Européens, nous pouvons donc être particulièrement fiers de ce succès."

Un résultat sans compromis sur la sécurité des personnes vaccinées

Des procédures d'autorisation et des normes de sécurité strictes et solides doivent être respectées à tout moment. À cette fin, il est nécessaire de mener des essais cliniques tout en investissant dans les capacités de production afin de pouvoir produire des millions, voire des milliards de doses, d'un vaccin concluant.

Dose du vaccin contre la COVID-19 développé par BioNTech et Pfizer, hôpital universitaire clinique Pauls Stradiņš, Lettonie

La mise au point d'un vaccin sûr et efficace est au cœur de la réaction de l'UE face au coronavirus. Le fait que nous disposions désormais de deux vaccins autorisés promet une riposte durable à la pandémie.

L'UE adopte une position forte dans la lutte contre la pandémie

Il n'y aura pas de reprise de l'économie mondiale si des régions entières du monde ont du retard en matière de vaccination. L'UE a lancé une riposte mondiale au coronavirus afin de mobiliser des ressources et d'unir les forces entre les pays et les organisations mondiales du domaine de la santé pour accélérer la mise au point et le déploiement de diagnostics, de traitements et de vaccins partout où ils sont nécessaires.

Une pandémie mondiale doit être résolue à l'échelle mondiale.

L'UE est déterminée à contribuer à faire en sorte que tous ceux qui ont besoin d'un vaccin contre la COVID-19 y aient accès, partout dans le monde. C'est la raison pour laquelle nous soutenons le mécanisme COVAX (lien externe). Cette initiative mondiale réunit des gouvernements et des fabricants pour s'assurer que les vaccins contre la COVID-19 parviennent à ceux qui en ont le plus besoin, quels qu'ils soient et où qu'ils vivent.

L'UE apporte une contribution essentielle pour faire en sorte que plus d'un milliard de doses de vaccin soient mises à disposition des populations de pays à faible revenu et à revenu intermédiaire d'ici la fin de 2021.

En outre, les vaccins acquis par l'UE seront mis à disposition des partenaires des Balkans occidentaux et du voisinage européen ainsi que dans le cadre de crises humanitaires.

Il sera essentiel de déployer un soutien continu dans le cadre d'un effort multilatéral pour s'assurer que la pandémie soit combattue à l'échelle mondiale. Il a toujours été fondamental que nous nous fassions équipe avec nos partenaires partout dans le monde. Non seulement avec les entreprises et les organisations de la société civile, mais aussi avec les autres pays, qui peuvent apporter une expertise précieuse.

"Chaque pays, chaque région possède des atouts spécifiques. Certains, comme l'Inde, ont une grande expérience dans la production et la distribution de vaccins dans des conditions climatiques difficiles. Nous devons également travailler en étroite collaboration avec l'Afrique afin de tirer profit de son expérience dans la gestion des maladies infectieuses sur le terrain", a souligné le haut représentant Josep Borrell.

Préparation des premiers vaccins contre le coronavirus en vue de leur distribution en Espagne

La COVID-19 n'est pas un défi européen, mais un défi mondial. Les travaux menés jusqu'à présent ont démontré les avantages d'une approche concertée de l'UE pour accélérer la mise au point de vaccins. L'approche de l'"équipe d'Europe" a constitué un soulagement pour de nombreuses personnes partout dans le monde.

L'Union européenne continue d'apporter son soutien et d'œuvrer en faveur de la mise au point de solutions supplémentaires pour mettre un terme à la pandémie, et avec ses États membres, elle assume sa responsabilité de rendre un vaccin universellement disponible.

Rubriques éditoriales: