Delegation of the European Union to Uganda

Déclaration de la haute représentante, Mme Federica Mogherini, au nom de l'Union européenne, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai 2019)

Bruxelles, 02/05/2019 - 12:00, UNIQUE ID: 190426_5
Statements on behalf of the EU

Déclaration de la haute représentante, Mme Federica Mogherini, au nom de l'Union européenne, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai 2019)

En cette Journée mondiale de la liberté de la presse, nous célébrons le rôle essentiel d’une presse libre, non seulement en tant que relais d’informations fiables et exactes, mais aussi en tant que pilier de la démocratie. La qualité des processus démocratiques est liée à l’état de la liberté d’expression ainsi qu’à la liberté et au pluralisme des médias. Il n’y a pas de démocratie sans une presse vraiment libre.

Des médias libres, diversifiés et indépendants sont les bases mêmes d’une société pluraliste et ouverte et leur responsabilité est grande: garantir au public des informations vérifiées et correctes. Le journalisme d’investigation joue un rôle nécessaire de surveillance qui aide le public à tenir les gouvernements et les institutions, à tous les niveaux, responsables de leurs actes et obligations. Cependant, nous constatons de plus en plus de tentatives visant à réduire l’espace de liberté des médias, également en portant systématiquement atteinte à leur crédibilité, et trop de journalistes ont perdu la vie ou mis leur vie en danger pour avoir exposé des vérités gênantes.

Cette année, la 26e commémoration mondiale porte sur les défis auxquels les médias sont actuellement confrontés lors d’élections en période de désinformation, ainsi que sur le potentiel des médias pour soutenir la démocratie, la paix et la réconciliation. La désinformation a un fort potentiel d’influence négative sur les processus démocratiques et les débats publics dans le monde entier, et l’Union européenne ne fait pas exception.

C’est pourquoi nous avons lancé le «plan d’action de l’UE contre la désinformation»(*), qui renforce la réponse européenne pour renforcer la résilience de nos sociétés à la désinformation. Ce plan met l’accent sur l’amélioration de la détection de la désinformation, la coordination et l’intégration des actions de l’Union et des États membres, la mobilisation du secteur privé pour concrétiser ses engagements, la sensibilisation du public et la responsabilisation des citoyens. Une démocratie saine repose sur un débat public ouvert, libre et équitable, et il est de notre devoir de protéger cet espace et de ne permettre à personne de diffuser la désinformation qui alimente la haine, la division et la méfiance à l’égard de la démocratie.

L’UE promeut des médias libres et équitables non seulement sur son territoire, mais aussi dans le monde entier, dans ses relations avec les pays tiers, notamment en finançant des projets ciblés qui améliorent le journalisme de qualité, la liberté de la presse et l’accès à l’information publique. La liberté du journalisme étant soumise à une pression croissante, l’UE réaffirme sa détermination à défendre la liberté de la presse et des médias à l’intérieur de ses frontières et dans le monde entier.

(*) Le 5 décembre 2018, la Commission et la haute représentante ont adopté la communication conjointe présentant un «plan d’action contre la désinformation».

https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/54866/action-plan-against-disinformation_fr

 

 

 

Équipes éditoriales: