Délégation de l'Union européenne en Tunisie

EEAS RSS Feeds

Displaying 1 - 10 of 398

La démocratie ne peut vivre sans la liberté, la diversité et l'indépendance de la presse. Les journalistes et les autres acteurs des médias dans le monde forcent les États, les fonctionnaires, les entreprises et la société au sens large à être responsables de leurs actes. Mais un trop grand nombre d'entre eux font l'objet de menaces et d'attaques uniquement parce qu'ils exercent leur travail, et les auteurs de ces attaques agissent souvent en toute impunité.

Languages:

Déclaration de Mme Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union et vice-présidente de la Commission, à l’occasion de la Journée des Nations unies

Le 22 octobre 2018, la République Tunisienne représentée par M. Zied LADHARI, Ministre de l’Investissement, du Développement et de la Coopération Internationale (MIDCI) et l’Agence Française de Développement (AFD), représentée par M. Jérémie Pellet, Directeur général délégué ont signé la convention de mise en œuvre du PACI (Programme d’Appui à la Communalisation intégrale), en présence de M. Patrice BERGAMINI, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie.

 

The European Union Delegation to Libya is looking for:

Project Officer for communication and visibility

We are

 

Dans le cadre du projet de Lutte contre le Terrorisme en Tunisie (LCTT), mené par CIVIPOL par un financement de l'Instrument contribuant à la paix et à la stabilité (IsCP) de l’Union européenne, une équipe de la Force de Gendarmerie Européenne (FGE) s’est rendue à l’Ecole nationale de la Garde nationale tunisienne (GNT) à Bir Bou Regba et au quartier général de la GNT, à Tunis du 1er au 11 octobre 2018.

À l'occasion de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, le 10 octobre, le Conseil de l'Europe et l'Union européenne (UE) réaffirment leur opposition ferme à la peine capitale dans tous les cas et en toutes circonstances. La peine de mort est une atteinte à la dignité humaine. Elle constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant et est contraire au droit à la vie. La peine de mort n'a pas démontré qu'elle avait un effet dissuasif et elle confère un caractère irréversible aux erreurs judiciaires.

Pages