Delegation of the European Union to Tunisia

Relations UE – Tunisie : "Pour un partenariat renouvelé"

04/06/2021 - 12:40
News stories

En visite à Bruxelles, le 4 juin 2021, Son Excellence Monsieur Kaïs Saïed, Président de la République tunisienne, s’est entretenu avec Son Excellence Monsieur Charles Michel, Président du Conseil européen, Son Excellence Madame Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne et Son Excellence Monsieur David Maria Sassoli, Président du Parlement européen. Ces rencontres ont offert l’opportunité de souligner la profondeur des liens historiques unissant l’Union européenne et la Tunisie depuis près d’un demi-siècle dans un esprit de partenariat stratégique en constante évolution.

 

En visite à Bruxelles, le 4 juin 2021, Son Excellence Monsieur Kaïs Saïed, Président de la République tunisienne, s’est entretenu avec Son Excellence Monsieur Charles Michel, Président du Conseil européen, Son Excellence Madame Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne et Son Excellence Monsieur David Maria Sassoli, Président du Parlement européen. Ces rencontres ont offert l’opportunité de souligner la profondeur des liens historiques unissant l’Union européenne et la Tunisie depuis près d’un demi-siècle dans un esprit de partenariat stratégique en constante évolution.

Cette nouvelle phase des relations bilatérales se fonde sur des valeurs partagées et un engagement réciproque en faveur du renforcement des liens politiques, économiques et culturels qui unissent les deux rives de la Méditerranée.

Les échanges, qui se sont déroulées dans un climat très cordial, ont porté une attention particulière à la jeunesse, à l’éducation, à la culture et aux relations économiques qui figurent parmi les sujets structurants de la coopération tuniso-européenne depuis plusieurs années. La concrétisation des priorités annoncées dans la Communication européenne portant sur un partenariat renouvelé avec le Voisinage méridional et confirmées par les conclusions du Conseil d’avril 2021 a également été au cœur de ces échanges. A ce titre, les deux parties ont abordé la question de l’impact socio-économique de la crise liée à la pandémie de Covid-19 et ont évoqué les réformes économiques et sociales nécessaires à la relance de l’activité économique et de la croissance.

Les deux parties se sont félicitées de la célébration du 10ème anniversaire de la Révolution. Depuis lors, la Tunisie progresse sur la voie de la consolidation démocratique avec notamment la tenue d’élections municipales, législatives et présidentielles, et la promulgation de lois garantissant les droits humains et les libertés fondamentales témoignant ainsi de l’ancrage profond de la démocratie dans la société tunisienne.

En matière de coopération, le Président tunisien a remercié l’Union européenne pour son soutien constant depuis 2011, rappelant la contribution européenne de plus de trois milliards d’euros pour accompagner la relance socio-économique du pays. Pour sa part, l’UE a réitéré son engagement de long-terme aux côtés de la Tunisie ainsi que sa volonté d’accompagner le pays dans ses efforts pour consolider ses institutions démocratiques et promouvoir une économie verte, compétitive et inclusive notamment à travers l’appui aux PME et la promotion des investissements étrangers.

Les deux parties ont discuté également de l’impact socio-économique de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 et des réformes économiques à entreprendre pour assurer les meilleures dispositions pour une reprise soutenue de la croissance. L’Union européenne, un des premiers contributeurs au mécanisme international COVAX, s’est engagée à poursuivre son soutien aux efforts de l’Afrique, y compris ceux de la Tunisie, dans la lutte contre la pandémie en lui facilitant un accès équitable aux vaccins et en accompagnant sa relance économique particulièrement dans les secteurs les plus touchés à l’instar du tourisme, des services et du transport aérien.

Cette visite a confirmé l’engagement des deux parties pour l’approfondissement de leur partenariat stratégique et privilégié. Les deux parties ont échangé sur les axes prioritaires qui guideront la coopération bilatérale dans les années à venir. Les échanges ont, entre autres, permis d’en esquisser les grandes lignes directrices suivantes :

La coopération entamée en 2016 dans le cadre du Partenariat pour la Jeunesse a déjà engrangé des résultats importants. Plus de 5000 étudiants et étudiantes et membres du personnel universitaire tunisien ont pu bénéficier du programme Erasmus+ et participer à des échanges, dans tous les domaines, avec des universités européennes. L’Union européenne a aussi soutenu la modernisation de l’enseignement supérieur en Tunisie par le biais de 50 projets de renforcement des capacités depuis 2015, dans le cadre d’Erasmus+.

La Tunisie est aussi un des pays de la rive sud de la Méditerranée qui a le plus bénéficié de sa participation dans les programmes européens de recherche depuis le 1er janvier 2016, et le seul pays du Voisinage Sud et de l’Afrique associé au programme-cadre européen pour la recherche et l’innovation « Horizon 2020 ». Les entités tunisiennes ont participé 87 fois à 68 subventions financées dans le cadre du programme « Horizon 2020 », recevant 11,2 millions d'euros de contribution directe de l'UE permettant des collaborations très pointues avec des centres de recherche européens. Les deux parties se sont félicitées du succès de cette association et ont discuté longuement de ses perspectives. La Tunisie a, à cet égard, formellement exprimé son intérêt à s'associer au nouveau programme-cadre européen « Horizon Europe » afin de poursuivre ce partenariat dans le domaine de la recherche et de l’innovation.

En outre, reconnaissant l’importance d’investir dans la jeunesse pour le futur de nos pays, les deux parties ont réaffirmé leur engagement à intensifier davantage leur coopération dans le domaine de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur notamment dans le cadre du programme Erasmus+, et de travailler de manière conjointe en faveur du secteur de la culture et du patrimoine culturel. Dans ce contexte, et lors de cette visite, la Tunisie a soumis la lettre d’intention pour la poursuite de la participation tunisienne au programme-cadre européen « Europe Créative » relatif aux secteurs culturels et créatifs.

Les deux parties ont convenu de travailler ensemble sur la mobilité et tous les aspects des migrations, y compris la migration légale, conformément aux compétences de l'UE et de ses États membres sur la migration légale et la mobilité. Les deux parties ont également eu un échange franc sur la migration irrégulière, conscientes des causes profondes et tenant compte des intérêts respectifs. Il a été convenu de poursuivre le travail conjoint sur tous les aspects de la migration et de sa gouvernance y compris en matière d’asile, de gestion des frontières, de lutte contre le trafic de migrants et la traite des êtres humains.

Les deux parties ont convenu d’intensifier leur coopération dans les domaines de la sécurité et de la justice et elles ont aussi ont exprimé leur souhait d’avancer rapidement dans le développement de la coopération policière. Elles ont également convenu de renforcer leur coopération dans le domaine de la prévention de la radicalisation et de la lutte contre le terrorisme, ainsi qu’en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux.

Les deux parties se sont félicitées aussi des contacts préliminaires sur l’accord d'extension de la couverture du Service européen de navigation par recouvrement géostationnaire – EGNOS, illustrant le succès de la coopération bilatérale dans le domaine spatial. Cette initiative a également un impact important sur l’harmonisation de la sécurité du transport aérien dans les deux rives de la Méditerranée et bénéficiera aussi au secteur touristique.

Les deux parties ont également souligné l’importance de poursuivre la mise en œuvre du partenariat dans le cadre des mécanismes de consultation institués par l’Accord d’Association entre l’Union européenne et la Tunisie, y compris les discussions d’experts pour le travail des sous-comités. A cet égard, l’UE et la Tunisie se sont félicitées de la tenue des différentes réunions thématiques dans le cadre de l’Accord d’Association en 2019 et 2020 et ce, malgré les contraintes sanitaires. Ces réunions ont permis d’avoir des échanges fructueux sur les défis communs et de maintenir le dialogue entre les administrations tunisienne et européenne.

Les parties européenne et tunisienne ont enfin pu échanger sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment le Processus de paix au Proche Orient. Sur ce dossier, les deux parties se sont félicitées du cessez-le-feu qui devrait mettre un terme à la violence et ont exprimé le désir de continuer à travailler avec les partenaires internationaux en vue de relancer le processus politique, ainsi que leur ferme attachement à la solution des deux États.

Compte tenu de la participation de la Tunisie au Conseil de Sécurité des Nations Unies en 2021, les deux parties ont convenu d’intensifier les contacts politiques et diplomatiques afin de contribuer, ensemble, à l’engagement de la Communauté internationale en faveur du multilatéralisme et des principes des Nations Unies. Dans cet esprit, l’UE et la Tunisie ont réitéré leur soutien à l’appel du 30 mars 2021 pour un traité international sur la préparation et la riposte aux pandémies.

L’Union européenne et la Tunisie ont souligné leur détermination commune à concrétiser les initiatives précitées et à poursuivre les échanges fructueux à tous les niveaux, en l’occurrence technique et politique, qui constituent la clé pour le renforcement de leur partenariat privilégié.

PDF icon CP visite KS à Bxl juin21 ar.pdf

社论版:

作者