Delegation of the European Union to Tunisia

Stop à la violence à l'égard des femmes : l'Union européenne en première ligne

25/11/2019 - 16:19
News stories

 

Tunis, le 25 novembre 2019 - Dans le cadre de la Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, célébrée le 25 novembre, la Délégation de l'Union européenne en Tunisie se joint à la campagne mondiale Orange, pour un monde meilleur pour les femmes et les filles, libre de tous types de violences à leur égard.

En Tunisie, l'Union européenne est engagée auprès des acteurs publics, des associations et des citoyen.nes pour la mise en application de la loi 58 votée en 2017, qui reconnait toutes formes de violences faites aux femmes: physiques, psychologiques, sexuelles, politiques et économiques.

À l'occasion de cette campagne mondiale, la Commission européenne et la Haute représentante, Mme Federica Mogherini, ont fait la déclaration suivante: «La violence à l'égard des femmes se manifeste partout; celles-ci ne sont en sécurité nulle part, pas même au sein de leur foyer. Bien au contraire. Les femmes sont des cibles, à leur domicile et sur leur lieu de travail, à l'école et à l'université, dans la rue, dans le cadre des déplacements de populations et des migrations et, de plus en plus, en ligne, avec la cyberviolence et les discours de haine.

L'ampleur du problème reste alarmante: une femme sur trois en Europe a déjà subi des violences physiques et/ou sexuelles.

Notre objectif reste clair: éliminer la violence à l'égard des femmes et des filles. L'UE restera en première ligne de cette mobilisation internationale pour défendre le droit de chaque femme et de chaque fille de vivre libre et en toute sécurité.»

 

Photo du personnel de la Délégation de l'Union européenne en Tunisie portant la couleur orange, en soutien à la lutte contre toutes les formes de violences à l'égard des femmes

Редакционные разделы :