Délégation de l'Union européenne en Tunisie

Lancement du projet de jumelage "Appui institutionnel à la mise en œuvre de la stratégie de modernisation de la fonction publique"

08/03/2019 - 20:19
News stories

La conférence de lancement du projet d’appui institutionnel à la mise en œuvre de la stratégie de modernisation de la fonction publique en Tunisie s’est tenue ce vendredi 8 mars 2019 à Tunis.

 

M. Kamel Morjane, ministre de la Fonction publique, de la Modernisation de l'administration et des Politiques publiques a ouvert la conférence, aux côtés de M. Taoufik Rajhi, ministre auprès du chef du gouvernement chargé des Grandes réformes. Côté européen, M. Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat français auprès du ministre de l'Action et des comptes publics et M. Luc Mabille, Chef de cabinet de la ministre belge du Budget et de la Fonction publique, ont fait le déplacement.

Ce jumelage, financé par l’Union européenne (UE) sur une durée de 3 ans, par un don de 1,5 M€, appuiera les autorités tunisiennes, représentées par le Comité général de la fonction publique (CGFP), pour mettre en œuvre la stratégie de modernisation de la fonction publique, plus particulièrement en matière de gestion des ressources humaines.

Il associera, dans un consortium, la France (la Direction Générale de l’Administration et de la fonction publique - DGAFP - et l’École nationale d’administration - ENA) et la Belgique (le Service public fédéral Stratégie et Appui - SPF BOSA) au bénéfice de l’administration tunisienne.

En pratique, le projet se déploiera autour de quatre grands axes :

  1. Le renforcement des capacités institutionnelles des services en charge de la gestion des ressources humaines (GRH), pour un meilleur pilotage de la réforme ;
  2. Faciliter la mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), pour tirer le meilleur parti des agents et davantage inscrire leur parcours professionnel dans une perspective de progression ;
  3. Accroître la mobilité des fonctionnaires, pour une fonction publique plus proche des citoyens et qui connaisse davantage les réalités du terrain ;
  4. Mieux gérer la masse salariale et développer un système d’information décisionnel des ressources humaines (RH) dans la fonction publique, pour optimiser les moyens humains dont dispose l’Etat.

Environ 70 experts français et belges, pour près de 600 jours d’expertises, viendront accompagner leurs collègues tunisiens via des programmes de formation, des séminaires et des ateliers de travail. Les partenaires français et belges recevront également leurs homologues tunisiens au sein de leurs administrations et dans d’autres institutions de la fonction publique, dans le cadre de missions d’étude.

Le jumelage est un des instruments de la coopération entre la Tunisie et l’Union européenne.  Il est financé via le Programme d'Appui à l'Accord d'Association et à la Transition et suivi par une Unité de Gestion dédiée (UGP3A). Il s'agit d'un outil de coopération et d’échanges d’expériences entre une administration publique d'un pays partenaire et des institutions équivalentes dans des États membres de l'UE. Le jumelage vise à apporter un appui à la mise en œuvre de réformes et à renforcer les capacités administratives dans un pays bénéficiaire, à la demande de celui-ci.

Depuis 2004, plus de 55 jumelages institutionnels ont été mis en œuvre par les Etats-membres de l’Union européenne en Tunisie.

Pour plus d’informations : CGFP, cheffe de projet : fadhila.dridi@pm.gov.tn

Rubriques éditoriales: