• Current language: fr

Délégation de l'Union européenne en Tunisie

A propos de la Délégation de l’Union europénne en Tunisie

L'Union Européenne gère un réseau de quelques 130 Délégations dans le monde, qui sont des missions diplomatiques à part entière au sens de la Convention de Vienne sur les Relations diplomatiques. En Tunisie, la Délégation a été installée en 1979. Le Chef de Délégation a le rang d'ambassadeur et est accrédité auprès du Chef de l’Etat.

Les fonctions

La Délégation de l'Union Européenne remplit les fonctions habituelles de toute ambassade: dialogue permanent avec les autorités, les milieux économiques et la société civile; fonction de représentation; rapports sur la situation politique, économique et sociale du pays; dissémination d'informations publiques sur l'Union Européenne par divers moyens (site Internet, magazine trimestriel, communiqués et points de presse, centre de documentation).

Comme ailleurs dans le monde, la Délégation de l'Union européenne coordonne étroitement son activité avec les ambassades des Etats membres de l’UE élargie, dont 18 membres sur 27 ont des ambassades en Tunisie. La Délégation a également des fonctions directement liées aux compétences de l'Union européenne, en particulier la responsabilité du suivi des relations commerciales et agricoles entre l'UE et la Tunisie. Le volume des échanges UE-Tunisie est passé de 7,5 milliards d’euros en 1995 à 19,6 milliards en 2008. De même, le suivi de la mise en œuvre de l'Accord d'Association UE-Tunisie constitue une partie importante de son activité. En 2005, la Tunisie et l’UE ont adopté un Plan d’action dans le cadre de la Politique européenne de voisinage (PEV), qui approfondit l’Accord d’Association.

La Délégation a également la tâche de gérer la coopération bilatérale entre l'UE et la Tunisie, en collaboration avec le Ministère du Développement et de la Coopération Internationale et les autres Ministères sectoriels. Cette fonction porte, chaque année, sur un volume d'engagements de l'ordre de 80 millions €, autant en versements, et quelques 400 opérations de paiements. Cette coopération porte tant sur l’assistance technique à la privatisation que sur l’appui au développement rural, en passant par l’enseignement et le développement durable.

Enfin, la Délégation met en œuvre des activités culturelles en Tunisie, en particulier les Journées du Cinéma Européen, en coopération avec les ambassades des Etats Membres, et finance également des activités au profit du secteur associatif.

Le personnel

La Délégation a un effectif de 50 personnes, y compris expatriés et agents recrutés localement. Le personnel est composé de quelques 10 nationalités différentes.

/file/patricebergaminiphotoofficiellejpg-2_frpatrice_bergamini_photo_officielle.jpg

Le tout premier accord de coopération entre la Tunisie et l'Europe était signé en 1976. 40 ans déjà ! 40 ans à peine !

Parce qu'un anniversaire est souvent l'occasion de regarder le chemin accompli autant que celui qui reste à parcourir, il peut aussi offrir d'envisager le monde qui nous entoure avec lucidité et confiance à la fois.

Ainsi peut-on voir la relation entre la Tunisie et l'Union européenne. La relation qui unit nos deux rives puise en effet sa force dans l'histoire de la Méditerranée, de ses hommes et de ses femmes. C'est dire combien elle est ancienne, riche et solide.

Comme toute démocratie contemporaine, la démocratie tunisienne est confrontée au débat des idées et au défi de la modernité. L'assumer reste la meilleure manière de protéger les valeurs communes qui nous unissent aujourd'hui et de construire pour les futures générations un nouvel espace méditerranéen plus sûr et plus prospère.

Pour réussir dans cette entreprise, la Tunisie pourra compter sur sa relation stratégique unique avec l'Europe. Ses institutions et son économie, sa société civile et sa jeunesse surtout, sont désormais parmi les premières bénéficiaires dans la région du soutien de l'Union européenne.

La démocratie tunisienne saura aussi d'abord, j'en suis convaincu, s'appuyer sur le courage de celles et ceux de la révolution de 2011 et du dialogue national de 2013.

Que la singularité de leur exemple continue de tous nous inspirer !

Au final, comme il y a 40 ans ou plus longtemps encore, notre avenir de ces deux côtés-ci de la Méditerranée ne dépendra que de notre volonté et de notre travail commun.

 

Patrice BERGAMINI

Ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie

 

Biographie

Suivez Patrice Bergamini sur 

/file/logofbpng-1_frlogo_fb.png

Rubriques éditoriales: