Délégation de l'Union européenne auprès de la République Togolaise

Déclaration de la porte-parole sur l'annonce de la reprise de la lutte armée par des dissidents des FARC

Bruxelles, 29/08/2019 - 20:51, UNIQUE ID: 190829_19
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur l'annonce de la reprise de la lutte armée par des dissidents des FARC

L'accord de paix historique signé en 2016 par le gouvernement colombien et les FARC a mis fin à près de cinq décennies de lutte armée dans le pays. La décision prise par un certain nombre d'anciens activistes des FARC de se retirer de l'accord de paix menace de réduire à néant les progrès importants réalisés ces dernières années. Il s'agit toutefois de la décision d'un groupe restreint.

La grande majorité des anciens membres des FARC demeurent partie au processus de réintégration et sont déterminés à ce que l'accord soit maintenu. La population colombienne s'attend pour sa part à ce que la mise en œuvre de l'accord se poursuive.

La seule façon de faire face efficacement aux divergences et de surmonter les difficultés qui se présentent dans la mise en œuvre de l'accord de paix - accord très utile et largement couronné de succès - est de faire appel au dialogue et à la participation politique.

La violence ne fait qu'engendrer davantage de violence, au détriment de la population colombienne, qui a déjà vu bien des souffrances.

La consolidation de la paix est une tâche qui requiert des efforts quotidiens et le dévouement indéfectible du gouvernement, des anciens combattants, de la société civile et de la communauté internationale.

L'attachement de l'Union européenne au processus de paix est et demeure inébranlable.

Languages: