Délégation de l'Union européenne auprès de la République Togolaise

L'UEMOA et l'Union européenne renforcent les capacités opérationnelles des structures nationales du Burkina Faso en charge de la concurrence, de la surveillance commerciale et de l'élaboration des statistiques commerciales

Bruxelles, 01/03/2018 - 18:39, UNIQUE ID: 180301_20
Press releases

Le Président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) M. Abdallah BOUREIMA et l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso M. Jean LAMY, ont procédé ce 02 mars 2018, à Ouagadougou, à la remise officielle de matériels et équipements informatiques au Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID) et au Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat.

Ce don s'inscrit dans le cadre du Programme «Appui à l’Intégration Economique Régionale et au Commerce (IERC) ». Le programme IERC est financé à hauteur de  20 millions d’euros (environ 13 milliards de F CFA)  par l'Union européenne dans le cadre du Programme indicatif régional (PIR) de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO et UEMOA) du 10ème Fonds européen de développement (FED). Le Programme IERC a pour objectif de soutenir le processus d'insertion de l'Afrique de l'Ouest  dans l'économie mondiale à travers la croissance économique et l'établissement effectif d'un marché commun. 

La remise de ce  matériel et de ces équipements informatiques  entre en droite ligne des ambitions de l’UEMOA visant à renforcer les capacités institutionnelles des Etats membres pour réussir le marché commun en Afrique de l’Ouest.

D’un montant de 340 millions de FCFA (environ 500 000 euros), cette activité du devis-programme IERC vise à appuyer l’accélération du processus de réalisation de l’union douanière en soutenant l’adoption d’une politique et des règlementations commerciales communes, l’élimination des barrières au commerce inter-régional, et l’harmonisation des politiques et des données statistiques liées au commerce. Cet appui a déjà permis de former les cadres des Etats membres et de la Commission de l’UEMOA sur les questions de Concurrence, de renforcer les capacités en ressources humaines de la Commission de l’UEMOA pour conduire des enquêtes de concurrence dans certains secteurs clé des Etats membres, etc.

Le matériel et les équipements en renforcement des capacités des huit Etats membres de l’UEMOA est d’’une valeur de 160 millions de F CFA. Ce matériel va contribuer au renforcement des capacités opérationnelles des structures nationales bénéficiaires dans la collecte et le traitement des données sur les pratiques anticoncurrentielles, le commerce international de services, le suivi et l’analyse des flux d’échanges commerciaux au sein de l’Union.

Des cérémonies similaires de remise dudit matériel  seront organisées dans les 7 autres Etats membres de l’UEMOA.

Équipes éditoriales: