Delegation of the European Union to Thailand

Déclaration de la porte-parole sur la détérioration de la situation dans la ville syrienne d'Idlib

Bruxelles, 24/07/2019 - 20:59, UNIQUE ID: 190724_13
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur la détérioration de la situation dans la ville syrienne d'Idlib

La nouvelle attaque, qui a frappé le 22 juillet un marché de Maraat-al-Numan, dans le nord-ouest de la Syrie, est une des plus meurtrières perpétrées contre des zones civiles depuis le début de l'offensive en cours, qui a commencé fin avril. Nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes.
 
Comme l'indiquent les Nations unies, cette attaque marque une nouvelle escalade choquante dans le conflit qui ne cesse de s'aggraver dans le nord-ouest de la Syrie. On assiste à une vague inquiétante d'attaques sur des infrastructures civiles vitales comme les établissements de santé, les écoles et les usines de traitement de l'eau par le régime syrien et ses alliés, et de telles attaques doivent cesser. 
 
Rien ne peut justifier des attaques aveugles et la destruction d'infrastructures civiles, quelles que soient les circonstances. L'UE rappelle que toutes les parties au conflit sont tenues de respecter et de faire appliquer le droit humanitaire international et de garantir un accès sans entrave des travailleurs humanitaires aux populations en détresse. Nous attendons du régime syrien et des garants d'Astana qu'ils assument immédiatement leurs responsabilités, qu'ils respectent leurs engagements et qu'ils assurent immédiatement la protection des civils. Nous rappelons la position de l'UE, à savoir que tous les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité doivent répondre de leurs actes.
 
Les hostilités en cours prouvent une nouvelle fois qu'il ne peut y avoir de solution militaire au conflit syrien. L'UE continue à réclamer une transition politique inclusive, authentique et globale conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies et au communiqué de Genève.

 

Languages:
Équipes éditoriales: