Delegation of the European Union to Chad

L'UE propose une aide humanitaire de 105 millions d'euros en faveur de la région du lac Tchad

28/02/2017 - 13:02
News

La Commission européenne a annoncé une aide supplémentaire en faveur de la région du lac Tchad en 2017, dans le contexte d'un accroissement des besoins humanitaires.

f

En 2017, la Commission européenne prévoit de mobiliser un montant total de 105 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur des populations de la région africaine du lac Tchad.

M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, l'a annoncé aujourd'hui au cours d'une conférence internationale organisée à Oslo, en Norvège, pour faire face à la situation d'urgence humanitaire dans la région.

«La crise dans la région du lac Tchad s'accentuant à un rythme très alarmant, l'UE a décidé de renforcer son action. Aujourd'hui, j'ai annoncé l'octroi par l'UE d'un montant de 105 millions d'euros d'aide humanitaire pour faire face à la crise. Ces fonds aideront à répondre aux besoins vitaux des populations touchées et à renforcer notre action. Les conditions de mise en oeuvre de l'aide restent particulièrement difficiles. Il est essentiel de veiller à ce que les personnes qui ont besoin d'une aide vitale puissent y accéder rapidement et en toute sécurité», a déclaré le commissaire Stylianides.

Le financement prévu contribuera à répondre à des besoins humanitaires croissants, notamment en matière d'alimentation, de nutrition, d'eau et d'assainissement, de santé et de protection.

L'Union européenne est l'un des principaux donateurs d'aide dans le contexte de la crise que traverse la région. Depuis janvier 2016, 177 millions d'euros d'aide humanitaire ont été octroyés et un montant supplémentaire de 159 millions d'euros d'aide au développement a été alloué par le fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique pour soutenir 15 projets.

Contexte

Le financement de 105 millions d'euros annoncé aujourd'hui se compose d'une dotation initiale de 55 millions d'euros pour 2017 et d'un montant supplémentaire de 50 millions d'euros d'aide humanitaire proposé aujourd'hui pour soutenir les populations de la région du lac Tchad.

Le conflit entre les forces de sécurité et le groupe armé Boko Haram a des conséquences humanitaires dévastatrices dans le bassin du lac Tchad. La crise touche durement les populations du Nigeria, du Niger, du Tchad et du Cameroun. Plus de 2,3 millions de personnes ont été déplacées à l'intérieur de leur pays ou en dehors.

L'insécurité alimentaire a atteint des niveaux très préoccupants dans certaines parties de la région, et les taux de malnutrition ont largement dépassé les seuils d'urgence. Rien que dans le nord-est du Nigeria, environ 4,6 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence. L'accès aux services de base est fortement restreint et le risque d'épidémies lié au manque d'eau, d'installations sanitaires, d'abris et de services de santé est extrêmement élevé.

La forte insécurité qui règne dans l'ensemble de la région continue d'entraver sérieusement l'accès des travailleurs humanitaires et rend la mise en oeuvre de l'aide extrêmement difficile, en particulier dans le nord-est du Nigeria, l'extrême-nord du Cameroun et la région de Diffa au Niger.

Pour en savoir plus:

Fiche d'information sur le Tchad

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/chad_fr.pdf

Fiche d'information sur le Cameroun

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/cameroon_fr.pdf

Fiche d'information sur le Niger

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/niger_fr.pdf

Fiche d'information sur le Nigeria

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/nigeria_fr.pdf

IP/17/343

Personnes de contact pour la presse:

Carlos MARTIN RUIZ DE GORDEJUELA (+32 2 296 53 22)

Daniel PUGLISI (+32 2 296 91 40)

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel

Editorial Sections: