Delegation of the European Union to Tajikistan

EEAS RSS Feeds

Displaying 1 - 10 of 131

Nous célébrons la Journée mondiale de la lutte contre la traite d'êtres humains, qui fait prendre conscience d'un problème bien souvent invisible mais toujours présent dans nos sociétés. L'UE s'emploie à prévenir et à combattre la traite des êtres humains, par des actions sur le terrain et par une collaboration aux niveaux local et international.

En tant que plus grande organisation régionale de sécurité au monde, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) est l'une des pierres angulaires de l'ordre multilatéral fondé sur des règles et de l'architecture de sécurité européenne. Le fonctionnement efficace de l'OSCE est essentiel pour que notre continent européen se mue en un protecteur de la paix, de la prospérité et de la justice pour le reste du monde.

Languages:

A faster and solid recovery relies on the empowerment of the youth. As the entire world suffers from the Covid-19 pandemic, developing regions are more exposed to its consequences. On the World Youth Skills Day, the EU acknowledges the importance of upskilling the youth to build a more prosperous future for all.

"La démographie, c'est le destin", disait le sociologue Auguste Comte, l'idée étant que l'évolution et la distribution démographiques déterminent l'avenir d'un pays ou d'une région. Il y a peu, ma collègue Dubravka Šuica, vice-présidente de la Commission européenne en charge du portefeuille"Démocratie et démographie", nous a remis une analyse des conséquences prévisibles des changements démographiques en cours en Europe et dans le monde. Ce travail mérite toute notre attention car il s'agit d'une question déterminante, à la fois pour les affaires intérieures de l'Union et pour la place de celle-ci sur la scène mondiale.

Nous devons instaurer une culture stratégique commune en Europe. Si nous nous accordons davantage sur la manière de voir le monde et les défis qui s'y présentent, il sera plus facile de se mettre d'accord sur la manière d'y faire face. Compte tenu de nos histoires différentes, cela prendra du temps. Cela suppose de nombreuses discussions entre tous les acteurs participant à l'élaboration de la politique étrangère de l'Europe, tant à Bruxelles que dans les capitales. Nous devons comprendre d'où chacun d'entre nous vient; déterminer ce qui inquiète les gens et pourquoi; mais aussi voir ce que nous avons en commun.

La torture nie la dignité de l’être humain. Ses victimes souffrent de blessures visibles et invisibles. Et c'est, aujourd’hui encore, la terrifiante réalité. En cette journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, le haut représentant de l’UE, Josep Borrell, fait la déclaration suivante: «À l’heure où le monde unit ses efforts pour surmonter la pandémie de coronavirus, les droits de l’homme doivent rester au centre de notre combat. En ce jour, nous faisons entendre les voix des centaines de milliers de personnes qui ont été victimes de torture ou qui le sont encore aujourd’hui.»

En cette journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, nous rendons hommage aux victimes de la torture et d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants. À l’heure où le monde unit ses efforts pour surmonter la pandémie de coronavirus, les droits de l’homme doivent rester au centre de notre combat. En ce jour, nous faisons entendre les voix des centaines de milliers de personnes qui ont été victimes de torture ou qui le sont encore aujourd’hui.

Déclaration conjointe de Josep Borrell, haut représentant de l’UE, et Pramilla Patten, représentante spéciale des Nations unies chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit.

Le respect de tous les droits de l’homme est un pilier des sociétés libres, stables et prospères. A cet égard, l’UE est fière d’être à avant-garde de la promotion et de la protection universelles de tous les droits fondamentaux.

Le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, s’est entretenu par vidéoconférence avec les ministres des affaires étrangères du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l’Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Turkménist

Languages:

Pages