بعثة الاتحاد الأوروبي لدى سورية

Des bourses de stage pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes du Sénégal

27/10/2020 - 19:46
News stories

Dans le cadre du programme PLASEPRI/PASPED, l'Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS), en collaboration avec les Agences Régionales de Développement (ARD) des régions de Dakar, Diourbel, Kaolack, Louga, Saint Louis et Thiès, a ouvert, le 13 octobre 2020, un appel à candidatures pour la sélection de 1 200 jeunes formés, qui bénéficieront de bourses de stage. Ces bourses leur permettront de travailler pendant un an au sein d’entreprises souhaitant intégrer des compétences qualifiées, grâce à ce mécanisme.

Ces bourses répondent à la nécessité de soutenir les entreprises du secteur privé formel dans les 6 régions, en permettant à ces entreprises de disposer de compétences spécifiques dans leurs effectifs et donc d’améliorer leur positionnement dans leurs secteurs d’activité.

Les entreprises participantes bénéficieront ainsi de subventions allouées à travers le PASPED (Programme de lutte contre l'immigration irrégulière à travers le soutien au secteur privé et la création d'emplois) financé par l'Union européenne (UE), un programme qui promeut à la fois le soutien au secteur privé sénégalais et l'insertion des jeunes formés sur le marché du travail.

Les jeunes formés pouvaient envoyer leur candidature aux Agences Régionales de Développement (ARD) jusqu’au 23 octobre. A la clôture de l'appel, près de 15 000 candidatures ont été enregistrées : 6 250 dossiers de candidature ont été reçus pour la région de Dakar, 1 167 pour la région de Diourbel, 2.661 pour Kaolack, 720 pour Louga, 1.590 pour Saint Louis et, enfin, 2.489 dossiers de candidature pour la région de Thiès. Cette participation massive, qui va bien au-delà des 1 200 bourses qui pourront être octroyées par le programme, souligne combien la demande d'emplois qualifiés par les jeunes ayant terminé leur formation est forte. Cela vient conforter la voie empruntée par le PLASEPRI/PASPED pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes formés mais aussi pour soutenir concrètement le secteur privé sénégalais grâce à l’intégration de compétences qualifiées.

Editorial Sections: