Delegation of the European Union to Syria

Russie: Déclaration du haut représentant Josep Borrell sur l'action en justice engagée contre l'ONG Memorial

Brussels, 13/11/2021 - 09:00, UNIQUE ID: 211113_1
Statements by the HR/VP

L'Union européenne déplore la décision du procureur général de Russie d'exiger la dissolution de l'Association internationale historique et éducative, caritative et de défense des droits de l'homme Memorial " et de son Centre des droits de l'homme Memorial, qui constituent une voix indépendante importante dans la société civile russe et qui se consacrent à la protection des droits de l'homme et à l'histoire de la répression politique en Russie.

La demande de dissolution de "Memorial" est un nouvel exemple de recours à la loi russe sur les "agents de l'étranger" afin de réduire encore l'espace dévolu à l'activisme indépendant et de limiter les études historiques et les débats critiques.

L'UE a condamné à maintes reprises cette législation. Cette loi est contraire aux obligations et engagements que la Russie a contractés au niveau international en matière de droits de l'homme. L'UE attend de la Russie qu'elle respecte les obligations internationales qui lui incombent à cet égard.

Les autorités russes doivent revenir sur cette décision et mettre un terme à la répression incessante exercée à l'encontre de la société civile et des médias indépendants. "Memorial" est une ONG internationalement respectée et l'une des plus anciennes de Russie. Ses activités restent essentielles à la défense des droits de l'homme et constituent un rempart contre les tentatives de manipulation de la mémoire historique de la répression politique. La compréhension des atrocités commises par le passé est une valeur qui doit bénéficier d'un soutien et d'une protection. Le démantèlement de "Memorial" constituerait une perte irremplaçable pour le peuple russe et le reste de l'Europe.