Delegation of the European Union to Syria

Liban: le haut représentant/vice-président Josep Borrell participe à la conférence de soutien à la population libanaise

Bruxelles, 04/08/2021 - 19:21, UNIQUE ID: 210804_15
Press releases

Le 4 août, le haut représentant/vice-président Josep Borrell a participé, aux côtés du président du Conseil européen, Charles Michel, à la «conférence de soutien à la population libanaise», organisée par le président français, Emmanuel Macron, et la vice-Secrétaire générale des Nations unies, Amina Mohammed.

Cette conférence, qui fait suite à celles organisées les 9 août et 2 décembre 2020, s’est tenue un an après la dramatique explosion survenue le 4 août 2020 dans le port de Beyrouth.  Un an après les crises financière et économique qui ont considérablement appauvri la population libanaise et fortement restreint l’accès de celle-ci aux services de base.

Josep Borrell a réaffirmé la pleine solidarité de l’Union et son soutien sans faille à l’égard du peuple libanais, tout en rappelant la nécessité d’obtenir des résultats sans plus tarder dans l’enquête visant à déterminer les causes de l’explosion de Beyrouth.

Il a également rappelé que l’UE était en première ligne pour ce qui est des efforts consentis pour apporter une aide d’urgence au Liban, ayant mobilisé 170 millions d’euros au total pour faire face aux besoins immédiats et remédier aux conséquences de l’explosion. Sur le front humanitaire, l’UE s’emploie depuis de nombreuses années à répondre aux besoins humanitaires du Liban. En 2020, la Commission européenne a aidé le Liban au moyen d’une enveloppe humanitaire de 83 millions d’euros. Durant la conférence, le haut représentant/vice-président a annoncé l’octroi d’une somme supplémentaire de 5,5 millions d’euros de la part de la Commission européenne destinée à venir en aide au secteur de la santé au Liban, notamment en guise de réponse supplémentaire à la pandémie de COVID-19, ce qui porte à 55,5 millions d’euros le soutien apporté aux plus vulnérables en 2021.

L’UE a réorienté des projets en cours d’une valeur d’environ 265 millions d’euros afin de venir en aide aux victimes de l’explosion de Beyrouth et de la pandémie de COVID-19 dans différents secteurs. De plus, de concert avec les Nations unies et la Banque mondiale, l’UE a instauré un cadre de réforme, de relance et de reconstruction (Reform, Recovery and Reconstruction Framework, «3RF»), axé sur les personnes et guidé par les principes de transparence, de reddition de comptes et d’inclusion, qu’elle s’emploie actuellement à mettre en œuvre. Dans le contexte de ce cadre de réforme, de relance et de reconstruction, l’UE a versé une première contribution d’une valeur de 10 millions d’euros et entend maintenir son soutien pour faire en sorte que ce cadre soit rapidement et efficacement mis en œuvre.

Josep Borrell a de nouveau insisté sur la nécessité d’une participation libanaise à la recherche d’une solution permettant au Liban de sortir de la crise auquel il fait face actuellement. Après la nomination de M. Najib Mikati au poste de Premier ministre désigné la semaine dernière, il importe qu’un gouvernement soit formé au plus vite pour mettre en œuvre d’urgence les réformes en matière d’économie et de gouvernance dont le pays a cruellement besoin. Un programme du FMI reste un passage obligé pour sauver l’économie libanaise.

Le haut représentant/vice-président a répété que l’UE était disposée à recourir aux différents outils dont elle dispose pour soutenir le processus de relance et de réformes au Liban et aussi pour aider à la reconstruction du pays si des progrès tangibles sont observés dans la mise en place des réformes.

Pour en savoir plus:

Liban: discours du haut représentant/vice-président Josep Borrell à la conférence internationale de soutien à la population du Liban

Liban:déclaration du haut représentant/vice-président Josep Borrell à l'occasion du 1er anniversaire de l’explosion au port de Beyrouth