Delegation of the European Union to Syria

Syrie/lutte contre le terrorisme: le haut représentant/vice-président Josep Borrell a participé à la réunion ministérielle de la Coalition internationale contre Daech

Brussels, 29/06/2021 - 14:33, UNIQUE ID: 210629_29
Press releases

Le 28 juin, le haut représentant/vice-président Josep Borrell a participé à la réunion ministérielle plénière de la Coalition internationale contre Daech, coprésidée par le ministre italien des affaires étrangères, Luigi Di Maio, et le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, qui s'est tenue à Rome. Il s'agissait de la première réunion en présentiel de la Coalition depuis deux ans.

Dans son discours, le haut représentant/vice-président Borrell a réaffirmé l'attachement de l'UE à la Coalition et la détermination de l'UE à poursuivre ses efforts humanitaires et de stabilisation en Iraq et en Syrie. Si Daech ne contrôle plus de territoires en Iraq et en Syrie, sa menace reste présente. La stabilisation et la reconstruction sont essentielles pour lutter contre la résurgence de Daech dans la région.

L'influence croissante de Daech dans d'autres régions, y compris le Sahel et le Mozambique, est préoccupante. L'UE est déterminée à maintenir son engagement civil et militaire dans la région africaine, en étroite coordination avec les initiatives existantes, telles que la coalition pour le Sahel. Le haut représentant a souhaité la bienvenue aux nouveaux membres du continent africain qui rejoignent la Coalition et a informé la coalition des efforts actuellement déployés pour lancer une mission dans le cadre de la politique de sécurité et de défense de l'UE pour le Mozambique.

Le haut représentant/vice-président Josep Borrell a également participé à une réunion ministérielle sur la Syrie, convoquée par le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, et le ministre italien des affaires étrangères, Luigi Di Maio. Les participants ont fortement insisté sur la nécessité de renouveler et d'étendre l'autorisation accordée par le Conseil de sécurité des Nations unies pour les livraisons transfrontières, qui constituent une ligne de vie humanitaire essentielle pour des millions de Syriens. Ils ont également rappelé qu'il importait de trouver une solution politique à la crise syrienne, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies, et ont exprimé leur ferme soutien à l'envoyé spécial des Nations unies, Geir Pedersen. En marge de la réunion, le haut représentant/vice-président a tenu une réunion bilatérale avec l'envoyé spécial, au cours de laquelle ils ont discuté des perspectives d'avancées pour la Syrie et ont réaffirmé que l'UE continuait de soutenir la population syrienne.

L'UE joue un rôle important dans la recherche d'une solution au conflit syrien. La cinquième conférence de Bruxelles sur l'aide à apporter pour l'avenir de la Syrie et des pays de la région, tenue à Bruxelles en mars et coprésidée par l'UE et les Nations unies, a permis de mobiliser 5,3 milliards d'euros pour répondre aux besoins engendrés par la crise syrienne pour 2021 et au-delà.

Le haut représentant a également tenu des consultations bilatérales avec la ministre des affaires étrangères du Kenya, Raychelle Omamo, le ministre des affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita, le ministre des affaires étrangères des Philippines, Teddy Locsin, et le ministre des affaires étrangères de l'Arabie saoudite, le prince Fayçal.

Pour en savoir plus:

Languages: