Délégation de l'Union européenne en Suisse
et pour la Principauté de Liechtenstein

Le haut représentant/vice-président Josep Borrell conclut sa participation au sommet du SEECP et au forum diplomatique d’Antalya en Turquie

Brussels, 19/06/2021 - 09:47, UNIQUE ID: 210619_2
Press releases

Le 18 juin, M. Josep Borrell, haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, a achevé sa visite de deux jours à Antalya, où il a participé au sommet du processus de coopération de l’Europe du Sud-Est (SEECP) et au forum diplomatique d’Antalya.

La veille, M. Borrell avait représenté l’UE lors du sommet du SEECP, organisé par le président turc Recep Tayyip Erdoğan, en tant que président sortant du SEECP. Ce sommet annuel du SEECP a été l’occasion pour les participants de discuter de nouvelles approches et de nouvelles solutions pour renforcer la coopération régionale et la gouvernance mondiale. Au cours de son intervention, le haut représentant a souligné l’importance de l’Europe du Sud-Est en tant que région clé pour la sécurité et la stabilité de l’UE.

En marge du sommet, M. Borrell a rencontré les dirigeants de la Macédoine du Nord et du Kosovo. Au cours de leur entretien, M. Borrell et le président de la Macédoine du Nord, M. Stevo Pendarovski, ont discuté des prochaines étapes du processus d’adhésion à l’UE de la Macédoine du Nord. M. Borrell a souligné l’attachement constant de l’UE au processus d’élargissement et à l’ouverture, dès que possible, des négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie.

Le haut représentant Borrell a également rencontré la présidente du Kosovo, Mme Vjosa Osmani. Ils ont eu une discussion importante sur le dialogue entre Pristina et Belgrade à la suite de la réunion de haut niveau qui s’est tenue cette semaine à Bruxelles, ainsi que sur les relations bilatérales, et notamment l’importance de faire avancer le programme de réformes. Le haut représentant s’est félicité que le Kosovo soit disposé à inviter l’UE à observer ses prochaines élections municipales. Ils ont également discuté de la prolongation du mandat de la mission «État de droit» (EULEX) menée par l’Union européenne au Kosovo.

Le 18 juin, le haut représentant Borrell a participé au forum diplomatique d’Antalya, une plateforme permettant aux acteurs régionaux et mondiaux d’échanger des idées et de relever les défis internationaux. M. Borrell a participé au panel Gouvernance mondiale:approches pour des solutions mondiales avec les présidents d’Haïti, de Somalie, du Kosovo et du Kenya et le secrétaire général de l’OCDE; ils se sont concentrés sur la manière de redynamiser la gouvernance mondiale afin de répondre plus efficacement aux questions urgentes.

M. Borrell a également eu une conversation importante avec M. Mevlüt Çavuşoğlu, le ministre turc des affaires étrangères, au cours de laquelle ils ont abordé l’évolution des relations entre l’UE et la Turquie, en préparation du Conseil des affaires étrangères et du Conseil européen de la semaine prochaine.

M. Borrell a également rencontré le ministre iranien des affaires étrangères, M. Javad Zarif. Ils se sont entretenus de l’évolution récente des négociations en cours à Vienne en vue de faciliter le retour des États-Unis dans l’accord sur le nucléaire iranien (plan d'action global commun, PAGC) et la reprise d’une mise en œuvre intégrale des engagements respectifs des États-Unis et de l’Iran. Ils ont également fait le point sur la situation préoccupante en Afghanistan (voir le communiqué de presse ici).

Le haut représentant a également procédé à un échange de vues avec les ministres des affaires étrangères d’Afghanistan, M. Mohammad Haneef Atmar (voir le communiqué de presse ici), et du Pakistan, M. Shah Mahmood Qureshi. Ces réunions ont été l’occasion de discuter des niveaux inacceptables de violence en Afghanistan et de la situation humanitaire désastreuse, ainsi que du soutien au processus de paix en Afghanistan. Avec le ministre Qureshi, le haut représentant Borrell a également discuté des relations entre l’UE et le Pakistan, de la lutte contre le coronavirus et de la reprise mondiale. M. Borrell a fait part de ses préoccupations en matière de droits de l’homme, en particulier au sujet de propos de la législation pakistanaise sur le blasphème et de la reprise mondiale après la pandémie de COVID-19.

En marge de la conférence, le haut représentant a rencontré Mme Najla El-Mangoush, ministre libyenne des affaires étrangères, dans la perspective de la conférence sur la Libye du 23 juin 2021 à Berlin.

Le haut représentant Borrell a également eu un échange de vues avec le président de l’Association des industries et des entreprises de Turquie (TÜSIAD), M. Simone Kaslowski.

Enfin, lors de sa rencontre avec le ministre vénézuélien des affaires étrangères, M. Jorge Arreaza, M. Borrell a exprimé la volonté constante de l’UE de soutenir le dialogue au Venezuela, afin de favoriser une solution politique à la crise qui frappe le pays. Ils ont également discuté de l’accès du Venezuela aux vaccins contre la COVID-19, ainsi que des relations entre l’UE et le Venezuela.

Languages:
Tags: