Delegation of the European Union to Sudan

L’Union européenne et le Myanmar/la Birmanie tiennent leur 5e dialogue sur les droits de l’homme – Communiqué de presse conjoint

Nay Pyi Taw, 14/06/2019 - 17:08, UNIQUE ID: 190614_13
Joint Press Releases

The European Union and Myanmar hold 5th Human Rights Dialogue - Joint Press Release

L’Union européenne et le Myanmar/la Birmanie tiennent leur 5e dialogue sur les droits de l’homme – Communiqué de presse conjoint

Le cinquième dialogue sur les droits de l’homme entre l’Union européenne et le Myanmar/la Birmanie s’est tenu à Nay Pyi Taw, au Myanmar/en Birmanie, le 14 juin 2019. Il était coprésidé par Eamon Gilmore, représentant spécial de l’UE pour les droits de l’homme, et par U Kyaw Tin, ministre de la coopération internationale de la République de l’Union du Myanmar/de la Birmanie.

Cette réunion s’est également tenue dans le contexte de l’engagement renforcé en matière de préférences commerciales accordées au Myanmar/à la Birmanie dans le cadre de l’initiative de l’UE «Tout sauf les armes» (TSA). Les discussions ont porté sur un large éventail de questions relatives aux droits de l’homme, notamment l’obligation de rendre des comptes pour les violations des droits de l’homme, ainsi que la situation dans les États de Rakhine, de Kachin et de Shan, y compris l’accès humanitaire, les droits fondamentaux, les libertés, les besoins des personnes déplacées, les droits économiques et sociaux, la migration et la coopération en matière de droits de l’homme dans les enceintes multilatérales.

L’UE a réaffirmé son soutien résolu à la transition démocratique, au processus de paix et de réconciliation nationale et à un développement socio-économique inclusif au Myanmar/en Birmanie. Dans le même temps, l'UE et le Myanmar/la Birmanie ont convenu que ce processus devait aller de pair avec le renforcement de l'État de droit et de la bonne gouvernance, fondé sur des valeurs partagées et des normes internationales relatives aux droits de l'homme.

Le dialogue sur les droits de l’homme constitue une plateforme importante qui permet aux deux parties d’échanger leurs expériences et de renforcer, dans la mesure du possible, la coopération dans le domaine des droits de l’homme. À cet égard, il a été convenu d’envisager une coopération accrue sur les lois en vigueur et en préparation concernant la liberté d’expression et la lutte contre les discours de haine.

 En ce qui concerne les questions multilatérales relatives aux droits de l’homme, l’UE a salué l’intention du gouvernement du Myanmar/de la Birmanie de signer et de préparer la ratification du pacte international relatif aux droits civils et politiques et du protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés, ainsi que la ratification de la convention internationale du travail n° 138 sur l’âge minimum d’admission à l’emploi, cette dernière en liaison avec l’adoption d’une nouvelle loi sur les droits de l’enfant, conformément aux normes internationales applicables en matière de droits de l’homme. L’UE a invité le Myanmar/la Birmanie à coopérer avec les/titulaires de mandat et les procédures spéciales mises en place par les Nations unies.

Les deux parties ont convenu de poursuivre les discussions, notamment dans le cadre de l’engagement renforcé relatif à l’initiative Tout sauf les armes. Le 6e dialogue sur les droits de l’homme entre le Myanmar/la Birmanie et l’UE aura lieu à Bruxelles au cours du premier semestre 2020.

 

Languages: