Delegation of the European Union to Somalia

Processus de paix en Afghanistan: communiqué UE-Asie centrale des envoyés spéciaux de l’UE et de l’Asie centrale

Brussels, 15/04/2021 - 00:00, UNIQUE ID: 210419_14
Press releases

Communiqué des envoyés spéciaux et représentants spéciaux de l’Union européenne, du Kazakhstan, de la République kirghize, du Tadjikistan, de l’Ouzbékistan et du Turkménistan approuvé lors de la réunion des envoyés spéciaux de l’UE et des pays d’Asie centrale pour l’Afghanistan qui s’est tenue par visioconférence le 15 avril 2021

Dans le droit fil des conclusions de la 16e réunion ministérielle UE-Asie centrale du 17 novembre 2020, les participants ont réaffirmé leur volonté commune de forger un partenariat solide, ambitieux et tourné vers l'avenir.

Dans le respect de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de l’Afghanistan, les participants ont procédé à un échange de vues sur la situation dans le pays et ont discuté des moyens de continuer à soutenir un processus de paix inclusif et constructif au bénéfice de tous les Afghans.

À cette fin, les participants:

ont examiné la situation et ont reconnu que seul un accord de paix négocié mettra fin à la guerre au bénéfice de l’ensemble des Afghans et jettera les bases d’une stabilité et d’une sécurité régionales durables. À cet égard, les participants ont encouragé une reprise véritable des négociations directes entre le gouvernement et les Talibans et ont exprimé leur soutien à tous les formats de dialogue constructifs qui visent à ouvrir la voie vers la paix en Afghanistan, notamment les négociations en cours à Doha, et aux autres conférences à haut niveau sur la paix qui se déroulent dans la région; ils ont également réaffirmé leur soutien sans faille à la poursuite du processus de paix;

ont exprimé de vives inquiétudes, ont condamné les niveaux actuels de violence, en permanence élevés, et le nombre croissant d’attaques et d’assassinats ciblés et se sont engagés à exhorter toutes les parties à accepter un cessez-le-feu immédiat et général;

ont insisté sur le fait que tout accord de paix devrait préserver les droits de tous les Afghans, y compris les femmes, les jeunes et les minorités ethniques, et doit répondre à la forte volonté des Afghans de préserver et de continuer à promouvoir les avancées économiques, sociales, politiques et en matière de développement réalisées depuis 2001;

ont souligné le fait que la mise en oeuvre de l’accord de Doha du 29 février 2020 exige que toutes les parties tiennent leurs engagements;

ont affirmé que tout changement dans la structure de gouvernance afghane devrait être déterminé par les Afghans et en respectant les dispositions démocratiques de la constitution afghane afin que le processus de paix reste mené et pris en charge par les Afghans;

ont réaffirmé qu’un Afghanistan apaisé et prospère, libéré de l'étau du terrorisme, contribuera indubitablement au développement de toute la région et au-delà, et ont renouvelé leur volonté de renforcer leur coopération sur les questions liées à la lutte contre le terrorisme. Les participants ont également souligné l’importance de lutter contre la production et le trafic de drogues illicites et ont exhorté toutes les parties à éliminer la menace liée à la drogue tant en Afghanistan que provenant de ce pays;

ont reconnu l’importance du rôle que doivent jouer les acteurs régionaux dans le cadre d’efforts inclusifs déployés avec tous les pays et tous les organismes actifs en Afghanistan et ont encouragé l’ensemble des pays concernés à soutenir le peuple afghan et à contribuer à la conclusion d’un accord de paix durable dans l’intérêt de tous. Les participants ont également insisté sur l’importance que revêt le travail de la mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan pour coordonner les efforts internationaux visant à promouvoir la paix et la stabilité dans la région;

ont réaffirmé la nécessité de renforcer la coopération régionale, qui contribuera à un règlement inclusif et pacifique du conflit en Afghanistan, et ont appelé à redoubler d’efforts pour intensifier la connectivité (dans les domaines du transport, du numérique, de l’énergie et des échanges interpersonnels) entre l’Afghanistan et ses voisins, sur la base des principes de durabilité et d’association sur un pied d’égalité;

ont salué les efforts déployés pour renforcer le processus de coopération économique régionale en vue de promouvoir une croissance économique durable et de stimuler la création d’emplois en Afghanistan et dans la région, notamment les mesures visant à faciliter la connectivité régionale, les échanges et le développement économique; ont salué les initiatives importantes pour la coopération régionale en matière de connectivité, associant l’Afghanistan, menées dans le cadre de la «stratégie visant à relier l’Europe à l’Asie» et de la conférence de la coopération économique régionale pour l'Asie centrale (CAREC). Les participants ont également apprécié le rôle d’autres dialogues régionaux pour promouvoir des mesures visant à instaurer un climat de confiance dans le but de renforcer les liens économiques et politiques dans la région avec l’Afghanistan.