Delegation of the European Union to Somalia

Journée mondiale de l'eau: déclaration commune de M. Josep Borrell, haut représentant et vice-président, et de M. Virginijus Sinkevičius, membre de la Commission

Brussels, 21/03/2020 - 01:00, UNIQUE ID: 200320_8
Joint Statements

En Europe et dans le monde, toute l'attention se concentre sur les mesures visant à faire face à l'épidémie de coronavirus et à atténuer les effets de la crise. L'Union européenne agit sur tous les fronts pour appuyer ces efforts. Les informations les plus récentes sont disponibles sur la page web de la Commission européenne consacrée à la question. Nous souhaitons profiter de cette occasion pour remercier tous ceux qui travaillent sans relâche pour contenir la pandémie et apporter des soins aux personnes qui en ont besoin, partout dans le monde.

La Journée mondiale de l'eau 2020, le 22 mars, porte sur l'eau et les changements climatiques, et sur les liens indissociables qui existent entre eux. À cette occasion, nous nous déclarons conscients du lien fondamental qui existe entre le climat et le cycle mondial de l'eau. Les conditions météorologiques extrêmes compromettent la disponibilité et la qualité de l'eau douce. Le changement climatique entraîne un accroissement des demandes concurrentes pour l'utilisation de l'eau. Dans certaines régions, l'aggravation de la crise de l'eau peut entraîner une instabilité politique. En outre, cette situation de crise nuit à la biodiversité et compromet les progrès globaux réalisés en matière de développement durable. Nous devons nous adapter aux incidences du changement climatique sur l'eau afin de protéger la santé et de sauver des vies.

Le changement climatique est un problème mondial qui nécessite une réponse collective mondiale. L'Union européenne montre l'exemple à cet égard. Le Parlement européen a déclaré l'urgence climatique en novembre 2019. La Commission européenne a présenté le pacte vert pour l'Europe le 11 décembre 2019. Son objectif est de concilier l'économie avec notre planète en transformant les défis en matière de climat et d'environnement en possibilités et en dissociant la croissance économique de l'utilisation des ressources. Il s'agit d'une feuille de route visant à faire de l'Europe le premier continent neutre sur le plan climatique d'ici à 2050, tout en luttant également contre notre crise environnementale, en particulier la pollution de l'air, de l'eau et des sols.

Une utilisation plus efficace de l'eau réduira les émissions de gaz à effet de serre. En vue de mieux protéger les ressources, notamment l'eau, l'Union européenne a mis en place un mécanisme pour une transition juste et un plan d'action en faveur de l'économie circulaire afin d'aider les États membres de l'UE dans leur transition vers un nouveau mode de production et de consommation. En outre, l'UE soutient de nombreux projets liés au climat dans le monde entier.

Le droit à l'eau potable est un droit de l'homme. L'eau potable doit être disponible en quantité suffisante, saine, d'une qualité acceptable, accessible et d'un coût abordable pour tous sans discrimination. Le droit à l'eau potable est essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l'exercice de tous les autres droits de l'homme. L'eau n'est pas uniquement un moteur du développement social et économique, elle est également un facteur de paix et de sécurité, sa rareté pouvant conduire à des conflits et à des déplacements massifs.

Malgré les progrès accomplis, des milliards de personnes n'ont toujours pas accès à l'eau potable et à l'assainissement. Assurer l'accès universel à ce droit et garantir l'accès de tous à des services d'alimentation en eau et d'assainissement gérés de façon durable est le sixième objectif de développement durable, arrêté par tous les États membres des Nations unies en 2015 dans le cadre du Programme 2030. Le changement climatique rend la réalisation de cet objectif encore plus difficile. Nous devons redoubler d'efforts. Cela est possible si nous agissons tous maintenant. L'UE est prête à jouer son rôle.

Tags:
Équipes éditoriales: