Delegation of the European Union to Somalia

États-Unis: le haut représentant/vice-président Josep Borrell a rencontré le secrétaire d’État Antony Blinken

Washington, 14/10/2021 - 23:07, UNIQUE ID: 211014_13
Press releases

Le haut représentant/vice-président Josep Borrell a rencontré jeudi le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, à Washington.

Le haut représentant s’est félicité des contacts intensifs qui ont eu lieu récemment avec l’administration américaine et a souligné qu’il importait d’approfondir encore le partenariat stratégique entre l’UE et les États-Unis pour faire face conjointement aux défis mondiaux et à ceux qui se posent dans les domaines de la politique étrangère et de la sécurité. Il a salué, en particulier, le lancement du Conseil du commerce et des technologies à Pittsburgh, qui constitue un bon exemple de l’engagement commun à collaborer pour répondre à certains des défis actuels les plus pressants.

Le haut représentant Borrell et le secrétaire d’État Blinken ont souligné leur intention d’entamer un dialogue sur les questions de sécurité et de défense d’ici la fin de l’année. Le haut représentant s’est félicité de la mise en place de ce canal dédié pour débattre des défis communs en matière de sécurité et de défense, sur la base du mandat approuvé par les dirigeants de l’UE et des États-Unis lors du sommet UE/États-Unis de juin. Il a salué le soutien des États-Unis en faveur d’une défense européenne plus forte et plus performante et a insisté sur le fait que des capacités de l’UE renforcées contribueraient de manière positive à la sécurité transatlantique et mondiale, ainsi qu’au renforcement de l’OTAN.

Le haut représentant et le secrétaire d’État sont convenus de lancer des consultations entre l’UE et les États-Unis sur la région indo-pacifique, dans le but de renforcer la coopération transatlantique et l’engagement commun dans la région. Ils se sont entendus sur l’organisation d’une première réunion à haut niveau cette année.

Ils se sont félicités du travail accompli dans le cadre du dialogue UE/États-Unis sur la Chine et sont convenus d’organiser la prochaine réunion à haut niveau en décembre. Ils sont également convenus de lancer le dialogue à haut niveau sur la Russie, la première réunion devant avoir lieu avant la fin de cette année.

Le haut représentant Borrell et le secrétaire d’État Blinken ont discuté de certaines des questions les plus urgentes en matière de politique étrangère et de sécurité. Ils se sont penchés, entre autres, sur l’évolution récente de la situation en Afghanistan; le haut représentant a souligné que la priorité absolue pour la communauté internationale était d’empêcher l’effondrement socio-économique du pays et qu'il importait de conjuguer leurs efforts pour trouver des solutions en faveur du peuple afghan.

Ils ont également discuté des possibilités de poursuivre le partenariat UE/États-Unis dans les Balkans occidentaux en vue de soutenir les progrès réalisés par la région sur sa trajectoire européenne, ont souligné l’importance du dialogue mené grâce à la médiation de l’UE pour traiter les questions liées à la normalisation globale des relations entre la Serbie et le Kosovo et, eu égard aux développements récents, ont souligné la nécessité d’apaiser la situation et de reprendre les négociations. Ils sont convenus de renforcer encore leur coopération sur ces questions.

Le haut représentant Borrell et le secrétaire d’État Blinken ont également évoqué la situation au Venezuela et fait part de leur ferme volonté de soutenir les processus politiques visant à rétablir la stabilité et la réconciliation démocratique dans le pays. Par ailleurs, ils ont débattu des efforts de stabilisation dans la région du Sahel.

Ils ont discuté des prix élevés de l’énergie, de l’impact mondial de cette crise ainsi que de la transition vers une énergie verte. Ils ont déclaré attendre avec intérêt la prochaine réunion du Conseil de l'énergie UE/États-Unis au début de l’année prochaine. Le haut représentant/vice-président et le secrétaire d’État sont convenus de la nécessité de parvenir à un résultat ambitieux lors de la conférence sur le climat (COP 26).

Le haut représentant Borrell a souligné: «Les liens qui unissent l’Union européenne et les États-Unis sont importants et uniques. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration, non seulement parce que nous sommes des partenaires naturels, mais aussi parce que nos amis et alliés nous regardent et attendent de nous que nous collaborions pour relever les défis mondiaux.»

Languages: