European Union Delegation to Singapore

EEAS RSS Feeds

Displaying 21 - 30 of 181

Le monde a connu un changement radical cette année: nous sommes confrontés à la crise sanitaire la plus difficile de notre génération. Dans certaines régions du monde, la lutte s'étend au delà des hôpitaux et des laboratoires. Certains combattent également sur le terrain avec des armes. Aucun pays ne peut se permettre de mener deux guerres en même temps et, à l'occasion de la Journée internationale de la paix, l'UE s'associe à l'appel lancé par le secrétaire général des Nations unies en faveur d'un cessez le feu mondial.

20/09/2020 - Le 12 septembre, j'ai tenu une vidéoconférence avec mes homologues, les ministres des affaires étrangères de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). L'Union européenne et l'ASEAN partagent de nombreux points de vue, en particulier la volonté de ne pas s'aligner sur la Chine ou les États-Unis dans la rivalité stratégique croissante qui existe entre ces deux pays. Nous devons renforcer nos liens - et nous le ferons.

Aujourd'hui, dans son premier discours annuel sur l'état de l'Union, Mme Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a tracé la voie à suivre pour que l'Union européenne surmonte la fragilité mise en évidence par la crise du coronavirus et gagne en vitalité.

Dans la perspective de la Journée internationale de la démocratie, le haut représentant/vice-président Josep Borrell et la vice-présidente Dubravka Šuica ont fait la déclaration conjointe suivante:

Languages:

NOUS, ministres des affaires étrangères du Forum régional de l’ASEAN, réunis ce jour, 12 septembre 2020, à Hanoï, Viêt Nam, à l'occasion du 27e Forum régional de l’ASEAN;

PRENANT NOTE des progrès considérables réalisés dans le développement et l’utilisation des technologies de l'information et des moyens de télécommunication les plus récents;

Languages:

09/09/2020 - Il est beaucoup question ces jours ci de "l'Europe dans le monde": dans un monde marqué par la rivalité stratégique entre les États-Unis et la Chine et par la remise en cause du multilatéralisme, et secoué par des crises sanitaire et environnementale, comment faire de l'Union un véritable acteur mondial?. Vous trouverez ici une synthèse de mon point de vue, que j'ai récemment évoqué avec mes collègues commissaires.

Points clés de la déclaration conjointe publiée au nom des 53 partenaires de l'ASEM:

Reconnaître que la lutte contre la pandémie de COVID-19 nécessite une coopération internationale concertée, avec un partage transparent et en temps utile d'informations précises.
Convenir que les mesures prises par les gouvernements pour faire face à la pandémie "devraient protéger les droits de l'homme, et non y porter atteinte", éviter la stigmatisation et protéger les personnes en situation de vulnérabilité.
Reconnaître que la lutte contre la pandémie requiert une coopération internationale pour accélérer la mise au point et la fourniture de vaccins, de diagnostics et de traitements, que l'on considère comme un "bien public mondial en rapport avec la santé".
Se féliciter de l'adoption de la résolution de la 73e Assemblée mondiale de la santé relative à la COVID-19 dans son intégralité. Cette résolution mentionne la nécessité d'évaluer les enseignements tirés de la riposte mondiale à la pandémie de COVID-19.
Limiter autant que possible la perturbation du commerce international tout en tenant compte des considérations liées à la santé publique et à la sécurité.
S'engager en faveur d' une relance socioéconomique post-COVID-19 durable, sur la base de l'accord de Paris et du programme de développement durable à l'horizon 2030.

4/9/2020 - Mardi, je me suis rendu en Libye, où j'ai rencontré les autorités d'un pays déchiré par la guerre. Cette visite, qui a eu lieu peu après l'arrangement relatif à un cessez-le-feu annoncé le 21 août, avait pour but d'étudier les possibilités d'un soutien accru que l'UE est susceptible d'apporter pour mettre en œuvre ce cessez-le-feu et contribuer au règlement du conflit libyen. Nous entrevoyons une lueur d'espoir, qu'il nous faut mettre à profit.

30/08/2020 - Le Journal du Dimanche - Josep Borrell, vice-président de la commission européenne et chef de la diplomatie de l'UE, appellent à faire face à la Russie, la Chine et la Turquie, ces "nouveaux empires".

26/08/2020 - Si la politique étrangère n'est jamais à l'arrêt, l'été 2020 a toutefois été exceptionnellement chargé. Les crises ont semblé se succéder sans fin: au Liban, en Biélorussie, au Mali et en Méditerranée orientale. Lors de la réunion informelle "Gymnich" qui se tiendra à Berlin les 27 et 28 août, nous devrons forger une approche commune de la voie à suivre. Il est à la fois urgent et réaliste de renforcer l'influence internationale de l'Europe.

Pages