Delegation of the European Union to Senegal

Lancement des Travaux du Pont de Rosso, nouveau trait d'union entre le Sénégal et la Mauritanie

26/03/2021 - 17:16
News stories

Des membres des gouvernements mauritanien et sénégalais ont participé, hier, jeudi 25 mars 2021, à la cérémonie de signature d’une série de contrats destinés à lancer les travaux de construction du pont de Rosso, qui reliera les deux pays voisins. La Mauritanie était représentée par Mohamedou Ould M'Haïmid, ministre de l’Équipement et des Transports, et Mohamed Lemine Ould Dhehby, ministre des Finances, et le Sénégal par M. Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, et M. Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget.

M. Mohamed Chérif, responsable-pays de la Banque africaine de développement (BAD) pour le Sénégal, Mme Irène Mingasson, ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Sénégal et M. Ramon Ynaraja représentant de la Banque européenne d’investissement (BEI), représentants les partenaires au développement du projet étaient également présents à la cérémonie.

L’absence d’un ouvrage de franchissement du fleuve Sénégal, frontière naturelle entre le Sénégal et la Mauritanie, constitue un handicap majeur pour le mouvement des personnes et des biens. La construction du pont de Rosso permettra ainsi de relier les 1 500 mètres qui séparent les deux rives du fleuve.

En plus des mesures de facilitation des transports et de développement des échanges commerciaux, le pont de Rosso permettra de réduire la durée du trajet et de baisser les coûts de transport. Cet ouvrage contribuera également, par extension, à développer les activités de transport le long des corridors transafricains Tanger-Lagos et Alger-Dakar, dans une perspective de consolidation de l’intégration Sud-Sud entre l’Afrique de l’Ouest et le Maghreb.

Le coût total du projet, y compris pour des équipements sociaux-économiques et de facilitation au commerce, est d’environ 88 millions d’euros, dont un don de 20 millions d’euros de l’UE, et deux prêts d’environ 41 millions euros de la BAD en faveur des deux pays et de 22 millions d’euros de la BEI. Le restant des financements est assuré par des fonds de contrepartie engagés par les deux Etats.

Quelques images de la cérémonie

Schéma de présentation du pont de Rosso

Les autorités ministérielles du Sénégal et de la Mauritanie suivant les explications d'un ingénieur

Les Ambassadrices de l'UE en Mauritanie (à gauche) et du Sénégal (à droite) étaient présentes à la cérémonie

Une vue de l'assistance

Signature des contrats destinés à lancer les travaux de construction du pont de Rosso

Signature des contrats destinés à lancer les travaux de construction du pont de Rosso

Les Ministres des Transports et des Finances de la Mauritanie et du Sénégal après la signature des contrats

Mme Irène Mingasson, Ambassadrice de l'UE au Sénégal

Une vue de l'assistance présente à la cérémonie

 

 

 

Editorial Sections:

Author