Délégation de l'Union européenne au Sénégal

Fin de la visite officielle en Colombie de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini

Colombia, 13/09/2019 - 10:18, UNIQUE ID: 190913_1
Press releases

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, s'est entretenue jeudi à Bogota avec le président colombien M. Iván Duque Márquez.

Cette rencontre leur a permis d'examiner les progrès réalisés ces cinq dernières années dans les relations entre l'UE et la Colombie, ainsi que les perspectives d'approfondissement du partenariat, notamment par la mise en place d'un nouveau cadre politique.

La situation politique et migratoire du Venezuela et de la région figurait également à l'ordre du jour des discussions. La haute représentante Mogherini a chaleureusement salué l'hospitalité et la solidarité de la Colombie, qui constitue de loin la principale terre d'accueil pour les réfugiés et les migrants vénézuéliens dans la région, assurant le président Duque du soutien de l'UE. L'Union européenne a justement annoncé hier qu'elle octroyait 30 millions d'euros supplémentaires pour venir en aide aux réfugiés vénézuéliens et aux communautés qui les accueillent, dans les pays les plus touchés par la crise, notamment la Colombie.

Mme Mogherini, haute représentante, et le président Duque ont également abordé la question de l'avancement du processus de paix en Colombie, et notamment la situation des défenseurs des droits de l'homme et des dirigeants syndicaux. La haute représentante a assuré le président du soutien indéfectible de l'UE au processus de paix en désapprouvant
Cmd+Click or tap to follow the link">l'annonce de la reprise de la lutte armée par un petit groupe de dissidents des FARC.

Mme Mogherini et M. Duque ont également parlé de la réaction de la communauté internationale aux incendies en forêt amazonienne et des résultats du récent sommet de Leticia organisé par la Colombie.

Dans le domaine du commerce et des investissements, la haute représentante a souligné les avantages manifestes que l'accord de libre échange, qui a contribué à la diversification de l'économie colombienne et a permis un accroissement de 45 % des exportations agricoles colombiennes vers l'UE depuis son entrée en vigueur, procure aux deux parties.

Au cours de sa visite en Colombie, la haute représentante Mogherini a visité, avec la ministre colombienne de la culture Mme Carmen Inés Vásquez Camacho, une école professionnelle – Escuela Taller – où elle a parlé avec des jeunes issus de populations socialement vulnérables qui suivent aujourd'hui une formation qualifiante.

Elle a également rencontré des représentants de la société civile et des défenseurs des droits de l'homme afin de discuter de leurs préoccupations. La haute représentante a réaffirmé l'engagement de l'UE et a rappelé les mesures importantes prises par l'UE pour soutenir les défenseurs des droits de l'homme et les dirigeants syndicaux.

La visite de la haute représentante Mogherini s'est achevée par une réunion avec les deux présidents et le directeur général du système de justice transitionnelle, qui a été institué dans le cadre de l'accord de paix de 2016: la commission pour la vérité, la juridiction spéciale pour la paix – le tribunal pour la paix – et l'unité de recherche des personnes disparues. Le système de justice transitionnelle colombien est une pierre angulaire du processus de paix et un modèle qui pourrait servir d'inspiration dans d'autres parties du monde. En plus de l'aide de l'UE à l'unité de recherche, qui s'élève à 3,2 millions d'euros, la haute représentante a annoncé un nouveau projet de 4,5 millions d'euros en faveur de la commission pour la vérité, alors qu'une aide à la juridiction spéciale pour la paix est en cours de préparation.

Languages: