Délégation de l'Union européenne au Sénégal

Joyeux anniversaire Atalanta! 10 ans de lutte contre la piraterie

08/12/2018 - 08:00
News stories

Il y a dix ans, en décembre 2008, une crise de piraterie faisait rage au large des côtes somaliennes. Les porte-conteneurs et les navires transportant de l’aide alimentaire faisaient fréquemment l'objet d’attaques. L’UE a pris ses responsabilités. Pour la première fois dans l’histoire, elle a déployé une mission navale afin de protéger des voies de navigation vitales et surtout l’acheminement de l’aide. Depuis lors, les fournitures humanitaires parviennent à leurs ports de destination et la sécurité des voies maritimes commerciales s’est considérablement améliorée.

ATALANTA

En 2008, les pirates somaliens étaient un fléau pour le transport maritime international et les équipages des navires traversant la région craignaient réellement pour leur vie. Des groupes criminels violents opérant à partir des côtes somaliennes interceptaient un nombre croissant de navires et prenaient les équipages en otage.  Des marins étaient fréquemment blessés, tandis que certains étaient tués.  Le commerce international était perturbé, les coûts de transport maritime augmentaient et l’aide humanitaire ne parvenait pas à ceux qui en avaient cruellement besoin. L’enjeu était de taille pour l’UE en tant que première entité commerciale et premier donateur d’aide humanitaire au monde.

En décembre 2008, l’UE a donc lancé son opération de lutte contre la piraterie, l’EU NAVFOR dans l’océan Indien occidental, connue également sous le nom d’opération ATALANTA.  Les différents États membres ont mis en commun en un temps record des moyens maritimes et aériens pour travailler sous le drapeau de l’UE. Parallèlement, la mise en place d'une coopération et d’une coordination étroites avec de nombreux partenaires — civils et militaires — déjà actifs dans la région a contribué dans une très large mesure à obtenir des résultats rapides.

L’EU NAVFOR opère également en étroite coopération avec d’autres instruments de l’UE déployés dans le pays, tels que la mission de formation de l’UE en Somalie (EUTM Somalia), la mission de l'UE visant au renforcement des capacités en Somalie (EUCAP Somalia) et la délégation de l’UE auprès de la Somalie, afin d’aider le pays à renforcer progressivement ses capacités en matière de sécurité, d’aide au développement ou de diplomatie. C’est ce que l’on appelle l’«approche intégrée» de l’UE. L’EU NAVFOR et son travail régulier avec d’autres instruments de l’UE et des partenaires de pays non membres ont eu un impact positif considérable et entraîné une forte diminution des coûts économiques de la piraterie somalienne.

Par ailleurs, l’acheminement en toute sécurité de l’aide humanitaire est redevenu la norme. Plus de 1,8 million de tonnes d’aide humanitaire ont été expédiées dans les ports somaliens depuis le lancement de l’opération EU NAVFOR, offrant une planche de salut vitale à un pays dont près de 50 % de la population continue à souffrir d’insécurité alimentaire.

L’EU NAVFOR est une opération très efficace et un parfait exemple des résultats concrets qui peuvent être obtenus dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’UE. Il existe actuellement 15 autres missions et opérations menées par l’UE au titre de cette politique dans différentes régions du monde, contribuant à la prévention des conflits, à la paix et à la sécurité.

 

Grâce aux efforts de l’EU NAVFOR et de ses partenaires internationaux, l’impact de la piraterie somalienne est aujourd’hui minime, même si le transport maritime doit continuer à prendre des précautions. L’ampleur du changement positif qui a eu lieu est considérable. Nous célébrons aujourd’hui les dix ans de l’opération avec les femmes et les hommes qui ont servi avec dévouement et engagement sous le drapeau de l’UE.

 

Happy Birthday ATALANTA!

Languages: