Delegation of the European Union to the Philippines

Sixième forum du dialogue structuré UE-Afrique du Sud sur les droits de l’homme

Brussels, 28/11/2019 - 11:34, UNIQUE ID: 191128_11
Press releases

En tant que partenaires stratégiques, l’Afrique du Sud et l’Union européenne se rejoignent dans leur engagement en faveur de la démocratie, des droits de l’homme, de la bonne gouvernance, de la tolérance et du respect de l’état de droit. Notre coopération aux niveaux bilatéral, régional et multilatéral vise à progresser dans ces domaines tant à l’intérieur et qu’à l’extérieur de nos frontières. Nous sommes conscients que le renforcement de notre coopération bilatérale et l’approfondissement du dialogue avec les autres parties prenantes sont essentiels à la promotion et à la protection des droits de l’homme, ainsi qu’à la défense de leur universalité. Le statut de l’Afrique du Sud en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et le fait que ce pays assurera la prochaine présidence de l’Union africaine (UA) renforcent l’un comme l’autre la conjoncture favorable en faveur de la coordination et de la coopération stratégiques dans ces domaines.

Grâce au forum du dialogue UE-Afrique du Sud, nous avons pu échanger nos points de vue sur un large éventail de questions relatives aux droits de l’homme, dans le but de déterminer les mesures qui permettraient de garantir que notre partenariat stratégique continue de produire des résultats tangibles. En ce qui concerne les questions multilatérales, les deux parties ont débattu de questions liées au racisme, à la discrimination raciale, à la xénophobie et à l’intolérance qui y est associée; à la promotion des droits économiques, sociaux et culturels; à la lutte contre la torture; à l’émancipation des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes; aux défenseurs des droits de l'homme; ainsi qu’aux entreprises et aux droits de l’homme. Les deux parties ont convenu d’explorer les possibilités d’une action conjointe alors que l’on fêtera le 25e anniversaire de la déclaration et du programme d’action de Pékin en 2020.

Outre les discussions sur la coopération multilatérale, les deux parties ont échangé leurs expériences respectives en ce qui concerne la mise en œuvre, au niveau national, des engagements pris en matière de droits de l’homme dans les domaines des personnes souffrant d’un handicap; des droits de l'enfant; de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre.

L’UE a invité l’Afrique du Sud à envisager de rejoindre la coalition «Good Human Rights Stories».

La réunion, coprésidée par M. Eamon Gilmore, représentant spécial de l’Union européenne pour les droits de l’homme, M. Christian Leffler, secrétaire général adjoint du SEAE, et M. Kgabo E. Mahoai, directeur général du département sud-africain des relations internationales et de la coopération, s’est tenue en marge du forum de dialogue politique et de sécurité organisé la veille entre l’UE et l’Afrique du Sud. Les conclusions des deux réunions contribueront à la préparation du dialogue politique ministériel entre l’UE et l’Afrique du Sud et du sommet UE-Afrique du Sud prévus en 2020.

 

Languages: