Delegation of the European Union to Paraguay

Déclaration du groupe de contact international sur la conférence pour la démocratie au Venezuela, qui s’est tenue à Lima

Bruxelles, 06/08/2019 - 23:42, UNIQUE ID: 190806_8
Joint Statements

Déclaration du groupe de contact international sur la conférence pour la démocratie au Venezuela, qui s’est tenue à Lima

Aujourd’hui, de nombreux pays du monde entier ont participé à la conférence pour la démocratie au Venezuela, qui s’est tenue à Lima. Le groupe de contact international (GCI) remercie le gouvernement péruvien pour son organisation et pour le caractère inclusif des invitations qui ont été adressées. Cela montre clairement que la crise vénézuélienne est un sujet de préoccupation d’ampleur mondiale. À cette occasion, le GCI réaffirme qu’il est urgent de trouver une solution pacifique et démocratique pour sortir de la crise qui se détériore rapidement et a une incidence grave sur la région, notamment en raison des flux migratoires massifs vers les pays voisins.

La gravité des conclusions du rapport de la Haute-Commissaire des Nations unies aux droits de l
homme sur la situation dans le pays, récemment publié, ne peut laisser aucune conscience indifférente.

Il est primordial que les acteurs régionaux et internationaux agissent de manière cohérente et complémentaire en vue de soutenir le rétablissement pacifique de la démocratie, de l’état de droit et des droits de l’homme au Venezuela, dans le cadre d’un processus mené et géré par le pays. Ce rétablissement doit avoir lieu au moyen d’une transition négociée qui redonne la parole au peuple vénézuélien, dans le cadre d’élections présidentielles libres et crédibles.

Dans ce contexte, le groupe de contact international réaffirme qu
il soutient sans réserve la participation des acteurs nationaux vénézuéliens aux pourparlers en cours à la Barbade, qui se déroulent grâce à la médiation du gouvernement norvégien. Une solution négociée demeure la seule manière durable de surmonter cette crise multidimensionnelle. Le GCI réitère qu’il rejette catégoriquement tout recours à la violence et appelle les parties à s’engager de bonne foi et dans un esprit de compromis, afin de parvenir d’urgence à des résultats concrets qui permettront la tenue d’élections transparentes sous contrôle international, ainsi que la réinstitutionnalisation des prérogatives de puissance publique concernées, et qui favoriseront la réconciliation nationale et la reprise économique.

Le groupe de contact international poursuivra ses travaux afin de soutenir un processus électoral pacifique permettant de sortir de la crise, en étroite collaboration avec tous les acteurs concernés dans la région et la communauté internationale. Le GCI continuera également à promouvoir une aide d’urgence accrue, mieux coordonnée et sans restriction en faveur des populations en détresse, ainsi que des pays d’accueil, dans le plein respect des principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance.

Languages: