The Office of the European Union Representative
(West Bank and Gaza Strip, UNRWA)

EEAS RSS Feeds

Displaying 51 - 60 of 183

The candidacy of Ms Catherine Geslain-Lanéelle for the post of Director General of the Food and Agriculture Organisation, was submitted in Rome on Monday 17 December 2018. The next Director General will be elected by the 194 Member States of the Organisation during its 41st Conference in June 2019. Ms Geslain-Lanéelle from France was identified as the EU candidate by the Council of the European Union on 15 October 2018.

Il y a 70 ans, le même jour, les États membres des Nations unies se sont rassemblés pour adopter la déclaration universelle des droits de l’homme, un instant de communion après la pire tragédie dans l’histoire de l’humanité. Que de chemin parcouru depuis!

Déclaration de la porte-parole sur les dernières démolitions et les récents projets israéliens de colonisation

Languages:

Statement by HR/VP Mogherini on Reconciliation and Economic Integration in the Horn of Africa

Languages:

High Representative/Vice-President Federica Mogherini meets the Palestinian Minister of Foreign Affairs and Expatriates, Dr Riyad Al Malki

Languages:

La démocratie ne peut vivre sans la liberté, la diversité et l'indépendance de la presse. Les journalistes et les autres acteurs des médias dans le monde forcent les États, les fonctionnaires, les entreprises et la société au sens large à être responsables de leurs actes. Mais un trop grand nombre d'entre eux font l'objet de menaces et d'attaques uniquement parce qu'ils exercent leur travail, et les auteurs de ces attaques agissent souvent en toute impunité.

Languages:

Déclaration de Mme Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union et vice-présidente de la Commission, à l’occasion de la Journée des Nations unies

Déclaration de la porte-parole sur les tirs de roquettes depuis Gaza et la nécessité d'un apaisement

Languages:

Vendredi, à Gaza, des milliers de Palestiniens ont à nouveau manifesté, quelquefois avec violence, près de la clôture frontalière. Six personnes au moins ont été tuées et des centaines d'autres blessées par des tirs israéliens à balles réelles, alors que certains manifestants tentaient de franchir la séparation pour entrer en Israël. Nous invitons une nouvelle fois tous les acteurs concernés à faire preuve de la plus grande retenue pour éviter de nouvelles pertes de vies humaines.
Nous attendons d'Israël qu'il respecte les principes de nécessité et de proportionnalité dans son usage de la force. Et nous attendons du Hamas et d’autres groupes extrémistes à Gaza qu'ils n'exploitent pas les manifestations à d’autres finalités et qu'ils veillent à ce qu’elles demeurent strictement non violentes.
Samedi, en Cisjordanie occupée, une Palestinienne a été tuée par un jet de pierre. Trois civils israéliens ont également été tués ces derniers jours et semaines. Tous ces incidents doivent faire l’objet d’enquêtes et leurs auteurs doivent être traduits en justice.
Le cycle de la violence ne mène qu’à davantage de violence et prive des générations entières de l’aspiration légitime à vivre en paix et libres de construire leur propre avenir. Seule une solution politique peut mettre un terme à cette violence. Dans ce contexte, l’Union européenne salue vivement et soutient pleinement les efforts déployés par le coordonnateur spécial des Nations unies qui travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des parties et avec la communauté internationale pour obtenir la relance d'un processus politique à Gaza.
L’UE apporte déjà une aide à la population dans la bande de Gaza et est disposée à participer à ce processus avec tous les moyens diplomatiques, techniques et financiers à sa disposition.

Languages:

À l'occasion de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, le 10 octobre, le Conseil de l'Europe et l'Union européenne (UE) réaffirment leur opposition ferme à la peine capitale dans tous les cas et en toutes circonstances. La peine de mort est une atteinte à la dignité humaine. Elle constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant et est contraire au droit à la vie. La peine de mort n'a pas démontré qu'elle avait un effet dissuasif et elle confère un caractère irréversible aux erreurs judiciaires.

Pages