The Office of the European Union Representative
(West Bank and Gaza Strip, UNRWA)

Renforcement de la participation politique et citoyenne des personnes handicapées dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire

Abidjan, 08/09/2020 - 13:23, UNIQUE ID: 200908_3
Press releases

La participation à la vie politique et publique constitue un pan fondamental pour un développement social inclusif. En Côte d’Ivoire si ce droit est consacré par divers instruments internationaux et nationaux, son application est loin d’être une réalité pour les personnes handicapées. En effet, lorsqu'elles veulent s'impliquer dans la vie politique de leur pays, elles sont confrontées à de nombreux obstacles, tels que les barrières physiques pour accéder aux bâtiments publics, y compris aux tribunaux, aux centres d’enrôlement sur la liste électorale et aux bureaux de vote; les isoloirs trop exigus pour accueillir des personnes en fauteuil roulant et des urnes placées sur des tables hautes; ou encore l’absence d’informations accessibles sur les procédures de vote pour les électeurs présentant des handicaps sensoriels.

Dans ce contexte, la Confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (COPH-CI), appuyée par l'Union européenne et l'organisation Christian Blind Mission, s’est engagée à améliorer la prise en compte effective des besoins spécifiques des personnes handicapées en période électorale, à travers le projet de « Renforcement de la participation politique et citoyenne des personnes handicapées dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire », lancé le jeudi 3 septembre 2020.

Le projet impliquera tous les acteurs du processus électoral, notamment les partis politiques, les organes de presse, les leaders communautaires et la Commission Electorale Indépendante (CEI). Mis en œuvre de 2020 à 2023, il poursuit les objectifs suivants:

  • L’inscription effective des personnes handicapées sur la liste électorale dans les zones du projet que sont : Abobo, Yopougon, Port Bouët, Bouaké et Daloa ;

 

  • La prise en compte des besoins spécifiques des personnes handicapées par les différents acteurs (CEI, Partis Politiques, Médias) pendant la période de campagne électorale ;

 

  • La réalisation d’aménagements raisonnables afin de garantir l'accessibilité des personnes handicapées aux scrutins électoraux ;

 

A travers ces trois axes d’intervention, environ 150 000 personnes handicapées et habitants des zones de mise en œuvre de l’action se familiariseront aux questions touchant à la vie démocratique de la Côte d’Ivoire et pourront ainsi mieux faire valoir leurs droits.