The Office of the European Union Representative
(West Bank and Gaza Strip, UNRWA)

EU Statement – United Nations 5th Committee: Global Service Delivery Model

New York, 15/03/2019 - 20:09, UNIQUE ID: 190315_33
Statements on behalf of the EU

15 March 2019, New York - Statement on behalf of the Member States of the European Union by Mr. Jan De Preter, Counsellor, European Union Delegation to the United Nations, at the 73rd Session of the General Assembly First Resumed Session of the Fifth Committee on the Global service delivery model

- As delivered -

 

J’ai l’honneur de prendre la parole au nom des États membres de l’Union européenne.

La Turquie, la Macédoine du Nord*, le Monténégro*, la Serbie* et l'Albanie*, pays candidats, la Bosnie-Herzégovine, pays du processus de stabilisation et d'association et candidat potentiel, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie et la Géorgie se rallient à la présente déclaration.

 

Nous aimerions commencer par remercier M. Christian SAUNDERS, Sous-Secrétaire général, bureau de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, pour l’introduction du rapport du Secrétaire général sur le "Dispositif de prestation de services centralisée au Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies". Je tiens également à remercier M. Cihan TERZI, président du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires, pour la présentation du rapport de son Comité.

Madame la Présidente,

Les processus de services et d’appui des Nations Unies sont devenus complexes, rendant difficile pour les Nations Unies de répondre aux défis actuels et priorités émergentes de manière efficace, flexible et souple, en suivant des principes d’efficacité et d’efficience. Le concept du Dispositif de Prestation de Services Centralisée, qui fait partie du programme de réforme du Secrétaire Général, est un élément important pour assurer une meilleure prestation de services. Nous sommes donc prêts à aborder cette question de manière transparente et dans le cadre d’un processus ouvert où les informations complémentaires sont partagées avec la Commission, en se fondant sur des arguments techniques.

Nous soutenons l’objectif de créer un Secrétariat véritablement mondial, mieux adapté à la mise en œuvre de ses mandats, appuyé par des services administratifs fournissant le nécessaire, quand cela est nécessaire, et là où cela est nécessaire. Il est donc temps que l’Organisation évolue et devienne plus adaptée à ses objectifs. Nous félicitons le Secrétaire général d’avoir présenté des propositions décrivant les objectifs du dispositif de prestation de services centralisée. 

Ce système, le GSDM, devrait garantir une meilleure prestation de services, plus efficace et plus rapide, avec des avantages pouvant être démontrés tant sur le plan qualitatif que quantitatif. Le GSDM est également essentiel afin de tirer parti des avantages réels d’UMOJA.

De notre point de vue, l’objectif général de l’exercice est donc d’accroître l’efficacité tout en garantissant à tous les clients des normes uniformes et élevées en matière de prestation de services. Cela permettra d’améliorer la qualité de l’exécution du mandat et servira au mieux les objectifs stratégiques des Nations Unies.

Nous réaffirmons la nécessité de maintenir un élan global dans l’ensemble des initiatives de réforme de la gestion et de leur mise en œuvre, afin d’apporter aussi rapidement que possible des améliorations concrètes à l’Organisation. Nous pensons que la Cinquième Commission devrait prendre une décision sur GSDM dans les plus brefs délais.

Madame la Présidente,

Nous sommes prêts à vous soutenir dans votre travail. Nous sommes également d'accord avec la vision du SG pour le GSDM. Nous étudierons attentivement les propositions formulées par le Secrétaire général ainsi que les observations formulées par le CCQAB. Nous contribuerons activement aux négociations, dans un esprit de résultats, de compromis et de consensus orientés sur l’action.

Je vous remercie.

 

* La Macédoine du Nord, le Monténégro, la Serbie et l'Albanie continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.

Editorial Sections: