Délégation de l'Union européenne en République du Niger

EEAS RSS Feeds

Displaying 41 - 50 of 322

Éthiopie/ Union africaine: le haut représentant et vice-président, M. Josep Borrell, achève sa visite en Éthiopie

Languages:

C'était un peu comme un "voyage scolaire de la Commission", mais nous avons envoyé un signal fort. Pas moins de 20 commissaires européens et la présidente Mme von der Leyen ont participé hier à la 10e réunion conjointe de la Commission européenne et de la Commission de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie. Le fait qu'autant de membres de la Commission ont fait le voyage prouve clairement la priorité que représentent les relations avec l'Afrique pour la nouvelle Commission européenne.

À l'occasion de la Journée des organisations non gouvernementales, célébrée le 27 février, l'Union européenne salue la contribution fondamentale des organisations de la société civile à la promotion des droits de l'Homme, de la bonne gouvernance, de la démocratie et de l'État de droit. En cela, elles sont des partenaires-clé de la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le Développement durable.

Le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid IKHIRI et le Chef de la section politique, presse et information de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, M. Olai VOIONMAA ont lancé à Niamey les activités du projet ‘’ Appui aux Défenseurs des Droits Humains au Niger’’. La cérémonie s’est déroulée en présence des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des ambassadeurs d'Italie et de Turquie, des acteurs de la société civile et de plusieurs invités.

La Délégation de l’Union européenne au Niger a organisé le lundi 10 février un déjeuner de presse qui a réuni une vingtaine de journalistes de la presse publique, privée ainsi que les correspondants de la presse internationale. Cette rencontre a permis d’échanger sur un large éventail de questions d’actualité avec SE Dr Denisa-Elena Ionete, Ambassadeur de l'UE au Niger. Ce déjeuner a aussi été l’occasion de présenter les grandes orientations de la politique étrangère de l'UE et de son nouveau leadership, de faire le bilan 2019 des activités de la DUE, d’annoncer les perspectives 2020.

L'Ambassadeur de l'Union européenne au Niger, Dr. Denisa-Elena IONETE, accompagnée par la Cheffe de Mission Adjointe d'Eucap Sahel Niger, Madame Antje PITTELKAU et le Chef du service Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes (ECHO) M. ANDREY Patrick au Niger, ainsi que des responsables de programmes développement rural et communication, de la Délégation de l'Union européenne a effectué le 3 février 2020 une visite à Tillabéri. Elle a rencontré les autorités locales, les Forces de défense et de sécurité (FDS), les ONG et partenaires intervenant dans la région ainsi que les populations bénéficiaires, afin d'exprimer la solidarité de l'Union européenne suite aux attaques terroristes dans la région et d'échanger sur le renforcement du partenariat dans cette région.

Aujourd’hui, le Royaume-Uni quitte l’Union européenne et devient un pays tiers. Bien que nous regrettions sa décision de quitter notre Union, nous respectons pleinement ce choix et sommes prêts à aller de l’avant.

 

Ce lundi 13 janvier, j'ai participé au Sommet de Pau avec les Chefs d’Etat du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), le Président français, le SG des NNUU el le Président de l'UA.

La Délégation de l'Union européenne au Niger annonce le décaissement au profit du Trésor public nigérien d'un montant de 22,5 milliards de FCFA (soit 34,325 millions d'euros), dans le cadre de la mise en œuvre de quatre programmes d'appui budgétaire du programme de coopération Niger - UE. Le décaissement suit l’atteinte de certaines cibles de performance des programmes, déterminées conjointement, ainsi que des critères d’éligibilité générales portant sur des aspects macroéconomiques et des politiques de développement.

L'attaque terroriste hier à Inatès au Niger, où une centaine de personnes ont perdu la vie dont plus de 70 soldats nigériens, est un nouveau douloureux rappel de la dégradation continue de la situation sécuritaire au Sahel. 

La compassion et la solidarité de l'Union européenne vont aux proches des victimes et au peuple nigérien.

Ceux qui cherchent à nous affaiblir ne gagneront pas. Une réponse plus forte, collective et sur la durée s'impose pour éradiquer les causes profondes du terrorisme et de l'instabilité.

Languages:

Pages