Délégation de l'Union européenne en République du Niger

EEAS RSS Feeds

Displaying 1 - 10 of 209

Le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l'Afrique en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique lance un Appel à Manifestation d'intérêt (AMI) intitulé ‘Appui à la protection des migrants les plus vulnérables en Afrique de l'Ouest’.

L'ambassadeur de l'Union européenne au Niger, Dr. Denisa-Elena IONETE, a procédé le 1er novembre 2018, à la remise officielle de 300 lots d'équipements de protection individuelle au profit des unités nigériennes de la Force Conjointe G5 Sahel. Présidée par le Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari, la cérémonie s'est déroulée à l'Ecole des personnels paramédicaux des Armées de Niamey (EPPAN), en présence de l'Ambassadeur de France, Marcel Escure, de l'Ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg, Nicole Bintner Bakshian, du Chef d'Etat-major Adjoint des Armées, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa, et de plusieurs officiers supérieurs.

La démocratie ne peut vivre sans la liberté, la diversité et l'indépendance de la presse. Les journalistes et les autres acteurs des médias dans le monde forcent les États, les fonctionnaires, les entreprises et la société au sens large à être responsables de leurs actes. Mais un trop grand nombre d'entre eux font l'objet de menaces et d'attaques uniquement parce qu'ils exercent leur travail, et les auteurs de ces attaques agissent souvent en toute impunité.

Languages:

Bruxelles, le 29 octobre 2018. La Commission a alloué une enveloppe supplémentaire de 50 millions d'euros pour la région du Sahel et de 8 millions d'euros pour la République centrafricaine afin de faire face à l'augmentation des besoins alimentaires, nutritionnels et d'urgence dans les pays concernés.

L'Ambassadeur de l'Union européenne au Niger, Dr. Denisa-Elena IONETE, a effectué, le 18 octobre 2018, une visite de travail à Agadez. Elle a été accueillie par les autorités régionales avec lesquelles elle a eu des séances de travail avant de visiter les centres d'accueil des migrants.

Déclaration de Mme Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union et vice-présidente de la Commission, à l’occasion de la Journée des Nations unies

Le Niger, à travers l’université Abdou Moumouni de Niamey, s’associe à de nombreux autres pays pour célébrer le 12 octobre #Erasmusdays. Créés en 2017 à l’occasion des 30 ans du programme Erasmus, les #ErasmusDays sont une fête européenne de l’éducation et de la citoyenneté. Les #ErasmusDays répondent à l’objectif commun de mobiliser largement la jeunesse et montrer l’utilité de l’Union européenne au niveau local à travers la marque Erasmus et le programme Erasmus +.

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre la peine de mort est célébrée sous le thème: "conditions de vie dans les couloirs de la mort". Au Niger, plusieurs activités parrainées par la Commission nationale des droits humains (CNDH) sont organisées dans la capitale Niamey et dans les différentes régions, par le CEDUN et la Coalition contre la peine de mort, avec le soutien de l'Ambassade de France et la Délégation de l'Union Européenne.

À l'occasion de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, le Conseil de l'Europe et l'Union européenne (UE) réaffirment leur opposition ferme à la peine capitale dans tous les cas et en toutes circonstances. La peine de mort est une atteinte à la dignité humaine. Elle constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant et est contraire au droit à la vie. La peine de mort n'a pas démontré qu'elle avait un effet dissuasif et elle confère un caractère irréversible aux erreurs judiciaires.

À l'occasion de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, le 10 octobre, le Conseil de l'Europe et l'Union européenne (UE) réaffirment leur opposition ferme à la peine capitale dans tous les cas et en toutes circonstances. La peine de mort est une atteinte à la dignité humaine. Elle constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant et est contraire au droit à la vie. La peine de mort n'a pas démontré qu'elle avait un effet dissuasif et elle confère un caractère irréversible aux erreurs judiciaires.

Pages