Délégation de l'Union européenne en République du Niger

Déclaration de la porte-parole sur la frappe aérienne qui a touché une usine à Tripoli, en Libye

Brussels, 19/11/2019 - 12:23, UNIQUE ID: 191119_11
Statements by the Spokesperson

Hier, une frappe aérienne a touché une biscuiterie dans la région de Wadi Rabea près de Tripoli, faisant de nouveau des victimes civiles. Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

Le droit international, y compris le droit international humanitaire, doit être pleinement respecté, et ceux qui le violent doivent rendre compte de leurs actes. Il est urgent de prendre toutes les mesures qui s'imposent pour protéger comme il se doit les civils.

Cette frappe, comme les précédentes attaques de ce type qui ont visé des zones civiles à Tripoli et aux alentours, montre qu'il est urgent de trouver une solution politique et nous rappelle qu'il n'existe aucune solution militaire à la crise libyenne. Toutes les parties doivent immédiatement mettre un terme à la violence et reprendre le processus politique mené sous l'égide des Nations unies.

À cette fin, l'Union européenne continuera à soutenir les efforts déployés par le représentant spécial des Nations unies pour relancer le processus politique. L'Initiative de Berlin offre l'occasion de mettre un terme au conflit en s'attaquant à ses causes et en définissant la voie à suivre pour parvenir à la paix, à la réconciliation et à la stabilité.