Delegation of the European Union to the Republic of Niger

Remise des projets-terrains dans le cadre de la convention de financement portant sur la Résilience Climatique pour un Développement Agricole Durable

13/07/2016 - 16:04
News

Le ministre des Finances, M. Saïdou Sidibé, et l'ambassadeur, chef de Délégation de l'Union Européenne S.E.M. Raul Mateus Paula, ont coprésidé mercredi 13 juillet 2016 à Niamey, la cérémonie officielle de remise des projets-terrains dans le cadre de la convention de financement portant sur la résilience climatique pour un Développement Agricole Durable signée en mai 2015. D'un montant de onze (11) millions d'euros, soit plus de 7,2 milliards de francs FCFA, cette convention s'inscrit dans le cadre de l'Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC) qui est une initiative lancée en 2007 par la Commission Européenne.

L'objectif de l'AMCC est d'approfondir le dialogue et la coopération en matière de changement climatique entre l'Union Européenne et les pays les plus touchés par les effets négatifs du changement climatique, notamment les Pays les Moins Avancés (PMA) et les Petits États Insulaires en Développement (PEID) qui se trouvent être les plus exposés au changement climatique.         

L'ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union Européenne au Niger, S.E.M. Raul Mateus Paula, a souligné que le Projet d'Appui à la Résilience Climatique pour un Développement Agricole Durable met un accent plus spécifique sur la résilience aux risques climatiques. Il s'inscrit dans le prolongement de deux (2) projets en cours d'exécution :

Le Projet d’Appui au Développement du Secteur Rural (PADSR)  sous financement du 10ème FED pour un montant de quinze (15) millions d’Euros ( 9,8 milliards de Francs CFA) et le Projet de Sécurisation des Systèmes Fonciers Pastoraux par le Renforcement de la Gouvernance Foncière financé par le budget pour un montant de trois (3) millions d’Euros presque deux (2) milliards de FCFA

S.E.M. Raul Mateus Paula, a aussi rappelé que ce projet est en parfaite cohérence avec l'Axe I du 11ème FED relatif à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience. Il a ajouté que son volet « actions de terrain » contribue au domaine prioritaire ''Adaptation'' de l'Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC), et ses volets d'appui institutionnel au domaine ''Intégration du changement climatique dans les efforts de réduction de la pauvreté et de développement''. Le volet actions de terrain du projet a permis de financer, à travers un appel à proposition, cinq (5) grands projets dont les contrats ont été déjà signés pour un montant de six (6) millions d'Euros, soit près de quatre (4) milliards de Francs CFA. Il s'agit (i) du Projet d'Amélioration de la résilience aux changements climatiques par la diffusion de technologies de gestion intégrée Eau-Sol-Agro-Sylvo-Pastoral exécuté par l'ICRISAT pour un montant de 974 000 Euros (640 millions de Francs CFA) ; (ii) du Projet de Renforcement de la résilience des acteurs ruraux des 6 communes du département de Dogondoutchi face au changement et aux risques climatiques, Aréwa Résilience, exécuté par l'ONG Eau Vive pour un montant de 1 millions 500 mille Euros, soit 983 millions de Francs CFA; (iii) du Projet d'Amélioration durable de la viabilité des filières agricoles pour les producteurs familiaux dans le département de Mirriah (Zinder, Niger) exécuté par CISV pour un montant de 981 000 Euros (643 millions de Francs CFA) ; (iv)du Projet d'Appui au Développement de la résilience des ménages face au changement climatique dans la région de Zinder Karko par LWR pour un montant de 1 million 318 mille Euros (864 millions de Francs CFA); et (v) du Projet d'Amélioration de la Résilience Climatique et de la Sécurité Alimentaire dans les communes rurales de Soucoucoutane et Dogonkiria (PARC-SASD) exécuté par COOPI pour un montant de 904 mille Euros (592 millions de Francs CFA).

Le ministre des Finances, Ordonnateur du Fonds Européen de Développement M. Saïdou Sidibé, a rappelé que la coopération avec l'Union Européenne est fondée, depuis la signature de l'Accord de Cotonou, sur un partenariat et un dialogue fructueux. Il a ajouté que le dialogue a toujours prévalu entre l'ordonnateur national du FED et la Commission Européenne, ce qui a permis d'engager des concertations pour déterminer les orientations de la coopération 2014-2020, correspondant au programme indicatif 11ème FED dont la signature a eu lieu le 19 juin 2014, pour un montant de près de 600 millions d'euros.

Le ministre a ajouté que l'Union Européenne accompagne aussi le Niger (Gouvernement et société civile) à travers d'autres instruments de financement. ''Très récemment, c'est un financement de plus de 100 millions d'euros qui a été consenti au Niger à partir de la thématique "migrations compaq'', a souligné M. Saïdou Sidibé. Il a adressé les remerciements du Gouvernement à l’endroit de l’Union Européenne, premier bailleur de fonds du Niger, pour l’appui soutenu et croissant apporté aux efforts de développement des populations nigériennes.

Editorial Sections:

Author