Délégation de l'Union européenne en République du Niger

Fin de mission au Burkina Faso de l’Ambassadeur, Jean Lamy, Chef de Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso

08/08/2019 - 12:00
News stories

Le Chef de la Délégation de l’Union européenne (UE), l’Ambassadeur Jean LAMY, a été reçu en audience par le Président du Faso, S.E.M. Roch March Christian KABORE, ce mardi 6 août 2019 ; en fin de mission au Burkina Faso, l’Ambassadeur Jean Lamy est allé présenter l’état des relations euro-burkinabè et dire au revoir au Président du Faso.

Après quatre années passées au Burkina Faso, l’Ambassadeur de l’Union européenne (UE), Jean LAMY et le Président du Faso ont passé en revue la coopération entre l’Union européenne et le Burkina Faso, notamment dans les domaines de la gouvernance du pays, la sécurité et bien d’autres questions.

L'Ambassadeur Jean Lamy, lors de son entretien avec le Président du Faso

 « C’était l’occasion pour moi d’aborder avec le président du Faso les grandes lignes de notre coopération », a déclaré le diplomate européen à sa sortie de l’audience. L'ambassadeur Lamy a rappelé que l’UE appuie le Burkina Faso dans le domaine politique, économique, social, et des institutions régionales comme l’UEMOA-auprès de laquelle la DUE de Ouagadougou est accréditée- et le G5 Sahel. Concernant le G5 Sahel, l'appui de l'UE concerne d'une part le volet sécurité, avec notamment un appui conséquent à la Force conjointe, mais aussi le volet développement pour les projets prioritaires dans les zones fragilisées de l'espace G5.  Au niveau bilatéral, l'Ambassadeur Lamy a mentionné un appui supplémentaire de l'UE, sous forme d’aide budgétaire, de l’ordre de 55 millions d’Euros à la mise en œuvre du plan d’urgence pour le Sahel élargi dans six régions du pays (PUS+). Cet  appui vise à contribuer à rétablir ou renforcer la sécurité et les services publics dans les zones fragilisées du pays.

Le Chef de la Délégation de l’UE a également annoncé l'arrivée le mois prochain de son successeur, qui est de nationalité allemande, en indiquant que tous les projets engagés allaient se poursuivre et se développer encore. Il a remercié les autorités burkinabè pour leur confiance et le peuple burkinabè pour son hospitalité.

Jean Lamy est également allé faire ses adieux auprès de S.E.M. Christophe Joseph Marie DABIRÉ, Premier Ministre, et de M. Lassané Kaboré, Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, respectivement le 2 et le 1er aout derniers. 

Poignée de mains d'au revoir entre l'Ambassadeur Jean Lamy et S.E.M. Christophe Joseph Marie Dabiré, Premier Ministre

 

A la sortie de l’audience avec le Premier Ministre, l'Ambassadeur Lamy a indiqué que la discussion avait porté notamment sur l'état de mise en œuvre des programmes budgétaires d'appui au PNDES, et au Programme d’urgence pour le Sahel (PUS), qui devrait faire l'objet d'un soutien européen supplémentaire dans les prochains mois : «Je suis venu faire le point d’un certain nombre de dossiers qui sont en cours dans notre coopération qui se renforce et qui va se renforcer encore davantage», a-t-il soutenu.

 

Entretien entre les deux personnalités

Jean Lamy a rappelé que son institution  avait annoncé une aide globale de 800 millions d’euros pour le Plan national de développement économique et social (PNDES) sur la période  2016 2020, et qu'aujourd'hui "on est au-delà", l'UE ayant souhaité renforcer sa solidarité avec le Burkina Faso au moment où le pays fait l'objet d'attaques terroristes.

Par ailleurs, une cérémonie officielle d’au revoir a été organisée le 25 juillet dernier par S.E.M Alpha Barry, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

L'Ambassadeur Jean Lamy, élevé au rang d'Officier de l'Ordre du Mérite de l'Etalon par S.E.M Alpha Barry, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

A cette occasion, l’Ambassadeur Jean Lamy a été élevé au rang d’Officier de l’Ordre du Mérite de l’Etalon par la nation Burkinabè. S’exprimant sur cette haute distinction, Jean Lamy a déclaré : « c’est un grand honneur qui m’est fait et je souhaite témoigner ici ma gratitude aux autorités burkinabè. J’y vois le signe qu’on juge positivement les actions de la coopération euro-burkinabè menées sous mon égide depuis quatre ans. Je souhaite partager ce signe de reconnaissance avec mes collègues européens – car l’Union européenne n’est rien sans les Etats membres qui la constituent – et avec tous mes collègues de la Délégation de l’UE à Ouagadougou, qui est une grosse Délégation de près de 70 personnes qui travaillent au quotidien au service des bonnes relations et de la coopération entre l’Europe et le Burkina Faso."

Au terme de sa mission bien remplie, Jean Lamy  dit : « Je quitte le Burkina Faso plein d’espoirs pour le pays, avec l’accompagnement de l’Union européenne qui se poursuivra. Mais c’est aussi la tête pleine de souvenirs et des combats menés ensemble, et donc un pincement au cœur, que je quitte votre pays si attachant, dont nous, Européens, avons tant à apprendre ; je resterai l’ami du Burkina Faso».

 

Rubriques éditoriales: