Délégation de l'Union européenne en République du Niger

Le groupe de travail conjoint UA - UE - ONU vient en aide à 16 000 personnes

Addis Ababa / Brussels / Geneva, 02/03/2018 - 16:18, UNIQUE ID: 180302_13
Press releases

Le groupe de travail conjoint UA - UE - ONU vient en aide à 16 000 personnes

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a aidé 15 000 migrants à rentrer chez eux depuis la Libye dans le cadre du programme de retours humanitaires volontaires, avec le soutien de l'Union européenne et la coopération active de l'Union africaine. De son côté, le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés a permis l'évacuation de Libye de plus de 1 300 réfugiés. Cela répond aux objectifs annoncés lors de la réunion du groupe de travail par la haute représentante de l'Union et vice-présidente de la Commission, Mme Mogherini, la commissaire de l'Union africaine, Mme El Fadil, le directeur général de l'OIM, M. Swing, et le haut-commissaire assistant du HCR, M. Türk, le 14 décembre 2017.

Le travail conjoint se poursuivra au cours des semaines à venir. L'Union européenne vient juste d'adopter, le 26 février, une nouvelle enveloppe d'un montant de 115 millions d'euros pour soutenir le travail du groupe de travail conjoint, dont la mise en œuvre sera assurée par l'OIM et le UNHCR. Les nouveaux programmes visent à protéger les migrants et les réfugiés en Libye et à aider à évacuer 3 800 personnes supplémentaires qui ont besoin d'une protection internationale. Les nouvelles mesures contribueront aussi à assurer la réintégration des migrants dans leurs pays d'origine et à améliorer l'aide aux migrants dans la région du Sahel et du bassin du lac Tchad.

Conformément aux engagements pris à Abidjan en novembre 2017 par le groupe de travail conjoint de l'Union africaine, de l'Union européenne et des Nations unies, les retours humanitaires volontaires de migrants dans leurs pays d'origine et la réinstallation de réfugiés de Libye se sont nettement intensifiés.

L'annonce d'aujourd'hui fait également suite à la mission de haut niveau de l'UA, de l'UE et des Nations unies qui a été menée récemment à Tripoli le 22 février pour renforcer la coopération sur les questions de migration et de protection en Libye.

 

Toile de fond

Le groupe de travail conjoint a été institué en marge du sommet Union africaine - Union européenne à Abidjan en novembre dernier dans le but de sauver et de protéger la vie des migrants et des réfugiés le long de la route de la Méditerranée centrale et notamment en Libye.

Languages: