Delegation of the European Union to the Republic of Niger

Le Programme PAJED-II, financé par l'UE, renforce les capacités des secteurs de la Justice et de Sécurité intérieure par une dotation de matériels et équipements

11/11/2016 - 00:00
News

Le Chef des Opérations de Coopération de la Délégation de l’UE au Niger, M. Patrick Berckmans a remis au Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, un lot de de matériels et équipements dans le cadre du Programme d'Appui à la Justice et à l'Etat de Droit (PAJED-II), au bénéfice de la Justice et de la Sécurité Intérieure.

Concernant la Justice, la dotation s’inscrit dans le cadre de l'appui au Ministère de la Justice, à la Commission et à l'Agence Nationales de Lutte Contre la Traite des Personnes, à l'Ecole de Formation Judiciaire du Niger (EFJN) et aux Centres d'Accueil et d'Hébergement pour Mineurs. Elle est composée de matériels d'informatique et de bureautique, de groupes électrogènes, de trois (3) véhicules, de la mise en place d'un système de sécurité et de différents ouvrages et équipements, d'un montant total de plus de 320 millions FCFA (plus de 487.000 EUR).

S'agissant du volet Sécurité, il s'agit de moyens informatiques et de matériels de police scientifique d'une valeur de 80 millions FCFA (près de 122.000 EUR).

Cet appui, d'un montant global de 400 millions FCFA (plus de 600.000 EUR), est destiné à améliorer le fonctionnement des services de la Justice et renforcer la Sécurité Intérieure, au bénéfice des citoyens.

Soutenant qu'"il n y a pas d'avenir pour un pays, sans avenir pour sa justice et ses services de sécurité", le Ministre de la Justice, Marou Amadou, a rappelé que "le Niger fait face au terrorisme, à la criminalité transnationale organisée, au trafic illicite de migrants, à la traite de personnes, au trafic d'armes et de drogue, soit un ensemble des fléaux qui visent à détruire l'Etat et que le gouvernement tente de contenir".

C'est pourquoi, il a vivement tenu "à saluer les nombreux efforts déployés ces dernières années par l'Union européenne pour soutenir l'ancrage de l'Etat de droit et la bonne gouvernance au Niger, notamment à travers les phases 1 et 2 du PAJED qui ont constitué un appui inestimable pour la consolidation de la démocratie et le renforcement de l'Etat de Droit".

L'Union européenne est engagée aux côtés du gouvernement du Niger dans le renforcement de la Justice et la consolidation de l'Etat de Droit à travers le PAJED qui est le deuxième Programme d'appui au bénéfice de la Justice et de la Sécurité et qui a mobilisé plus de 21 Milliards FCFA (31 millions d'Euros) depuis le démarrage en 2006 de sa première phase (PAJED-1), suivi à partir de 2011 d'une deuxième phase qui doit prendre fin à la mi-2017.

Mais, "la relève est d'ores et déjà assurée puisqu'une 3ème phase est en cours de préparation avec un budget total de 54 Milliards FCFA (82 millions d'Euros) qui sera mis en œuvre sous la modalité d'appui budgétaire" a annoncé le Chef des Opérations de Coopération de la Délégation de l’UE au Niger, M. Patrick Berckmans, précisant que "ces appuis témoignent de l'engagement de l'UE à œuvrer avec les autorités pour doter le Niger d'une justice forte et moderne, respectueuse des valeurs fondamentales et de l'Etat de Droit".

Editorial Sections:

Author