Delegation of the European Union to Nicaragua
and to the Central American Integration System (SICA)

Le projet "La Voix du Sahel" organise une foire sur les opportunités économiques

01/08/2019 - 17:42
News stories

L’ambassadeur de l'Union européenne et le Ministre de la Promotion des Jeunes, des Sports et de l’Emploi.

L’ambassadeur de l'Union européenne, SEM Bertrand SORET, a participé au côté du Ministre de la Promotion des Jeunes, des Sports et de l’Emploi, du 30 juillet au 1er août 2019, au lancement de la foire pour les opportunités économiques à la maison de la femme dans le cadre du projet «  La Voix des Jeunes du Sahel », cofinancé par l’Union européenne et le royaume du Danemark et mis en œuvre par l’ONG HD.

 

Cette rencontre a été une occasion pour les jeunes de réaffirmer les problèmes qui freinent leur développement ainsi que leur volonté de travailler avec les autorités pour trouver des solutions au travers des espaces de discussions existants.

 

Pendant ces deux jours, de jeunes entrepreneurs ont présenté leurs créations, leurs produits et leurs entreprises pour illustrer leur volonté d’innover et de participer au développement du pays. Parmi eux, figurent certains représentants de jeunes ayant bénéficié de formations professionnelles accélérées par l’ONG Essor au travers du projet Bal Al Amal également financé par l'Union européenne.

 

Hier enfin, deux projets parmi les cents proposés ont été sélectionnés par un jury pour recevoir un Prix de l’Union européenne et bénéficier d’un financement à hauteur de 90% de leur budget et d’un accompagnement.

 

Le premier projet retenu concerne l’autonomisation en matière énergétique d'un centre mélangeant formation et prestations en informatique dans la commune de Sarh par l’installation d’une alimentation électrique solaire. Ce projet financé à hauteur de 900000 CFA est reconnu pour ses aspects de lutte contre le changement climatique en assurant une énergie propre et 100% renouvelable  au centre et pour son support au développement des technologies de l’information et de la communication au Tchad (TIC) moteur de progrès dans le partage d’informations et de connaissances.

 

Le second projet, défendu par un coordinateur et une coordinatrice pour la ville de Faya, est un projet de maraichage urbain primé pour ses valeurs inclusives à la fois en termes d’égalité homme femme mais aussi en termes de développement égalitaire des territoires. De plus la démarche biologique adoptée et le but même du projet participe activement à la sauvegarde environnementale et à la sécurité alimentaire qui sont des ambitions importantes dans le cadre de la coopération UE-Tchad. Il bénéficiera également de l’appui d’HD et d’un financement à hauteur de 1,8 Millions de CFA.

 

L'Union européenne montre ainsi à nouveau son attachement à donner des moyens aux jeunes d'occuper une place importante dans le développement du Tchad par l’auto emploi et aux valeurs qu’elle défend dans sa coopération et qui s’inscrivent dans la ligne droite des Objectifs de Développement Durables.

L’ambassadeur de l'Union européenne, SEM Bertrand SORET, a participé au côté du Ministre de la Promotion des Jeunes, des Sports et de l’Emploi, du 30 juillet au 1er août 2019, au lancement de la foire pour les opportunités économiques à la maison de la femme dans le cadre du projet «  La Voix des Jeunes du Sahel », cofinancé par l’Union européenne et le royaume du Danemark et mis en œuvre par l’ONG HD.

 

Cette rencontre a été une occasion pour les jeunes de réaffirmer les problèmes qui freinent leur développement ainsi que leur volonté de travailler avec les autorités pour trouver des solutions au travers des espaces de discussions existants.

 

Pendant ces deux jours, de jeunes entrepreneurs ont présenté leurs créations, leurs produits et leurs entreprises pour illustrer leur volonté d’innover et de participer au développement du pays. Parmi eux, figurent certains représentants de jeunes ayant bénéficié de formations professionnelles accélérées par l’ONG Essor au travers du projet Bal Al Amal également financé par l'Union européenne.

 

Hier enfin, deux projets parmi les cents proposés ont été sélectionnés par un jury pour recevoir un Prix de l’Union européenne et bénéficier d’un financement à hauteur de 90% de leur budget et d’un accompagnement.

 

Le premier projet retenu concerne l’autonomisation en matière énergétique d'un centre mélangeant formation et prestations en informatique dans la commune de Sarh par l’installation d’une alimentation électrique solaire. Ce projet financé à hauteur de 900000 CFA est reconnu pour ses aspects de lutte contre le changement climatique en assurant une énergie propre et 100% renouvelable  au centre et pour son support au développement des technologies de l’information et de la communication au Tchad (TIC) moteur de progrès dans le partage d’informations et de connaissances.

 

Le second projet, défendu par un coordinateur et une coordinatrice pour la ville de Faya, est un projet de maraichage urbain primé pour ses valeurs inclusives à la fois en termes d’égalité homme femme mais aussi en termes de développement égalitaire des territoires. De plus la démarche biologique adoptée et le but même du projet participe activement à la sauvegarde environnementale et à la sécurité alimentaire qui sont des ambitions importantes dans le cadre de la coopération UE-Tchad. Il bénéficiera également de l’appui d’HD et d’un financement à hauteur de 1,8 Millions de CFA.

 

L'Union européenne montre ainsi à nouveau son attachement à donner des moyens aux jeunes d'occuper une place importante dans le développement du Tchad par l’auto emploi et aux valeurs qu’elle défend dans sa coopération et qui s’inscrivent dans la ligne droite des Objectifs de Développement Durables.

Editorial Sections: