Delegation of the European Union to Nicaragua
and to the Central American Integration System (SICA)

Déclaration de la porte-parole sur la révocation du statut juridique des organisations de la société civile et des organisations de journalistes au Nicaragua

Bruxelles, 15/12/2018 - 12:20, UNIQUE ID: 181215_1
Statements by the Spokesperson

Les décisions récentes prises par les autorités du Nicaragua en vue de révoquer le statut juridique des organisations de la société civile et des organisations de journalistes marquent une nouvelle étape contre l’état de droit, les libertés civiles et le respect des droits de l’homme dans le pays. Nous attendons des autorités qu’elles assurent la protection des membres de ces organisations. 

Il incombe aux autorités de garantir et de protéger une société civile dynamique et une presse libre. Ces dernières constituent des piliers essentiels de la démocratie et le fait de les réduire au silence va à l’encontre de la mise en place des conditions propices à la réconciliation. 

L’UE soutient les travaux en cours de la Commission interaméricaine des droits de l’homme, notamment le mécanisme spécial de suivi pour le Nicaragua (MESENI) et le groupe interdisciplinaire d’experts indépendants (GIEI). Nous comptons sur les autorités pour accepter le retour de la mission du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme au Nicaragua. 

Il est essentiel d’établir un dialogue national substantiel afin de trouver une approche pacifique permettant de sortir de la crise politique actuelle. Seuls l’obligation de rendre compte, le dialogue et de véritables réformes politiques menant à la tenue d’élections libres et régulières permettront d’aboutir à la réconciliation nationale.

 

Languages: