Delegation of the European Union to Myanmar

8 personnalités marocaines rejoignent la campagne mondiale de lutte contre la violence à l’encontre des femmes

09/12/2020 - 14:45
Actualités

Parce que la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde, huit personnalités marocaines du cinéma, de la télévision, de la radio et du web ont accepté l’invitation de participer à la campagne mondiale de lutte contre la violence faite aux filles et aux femmes qui court jusqu’au 10 décembre en participant à une série de vidéos pour démasquer la violence.

L’actrice Sarah Perles, l’icône de la chanson Amazighe Fatima Tihihit, le créateur  de contenu à succès pour le web Mustapha El Fekkak (Swinga), la youtubeuse  Ihssane Benalluch, le stand up comedian Youssef Ksiyer, le comédien Hamza Tahri (Miz), l’animatrice tv et radio Aziza Laayouni et le journaliste Salaheddine El Ghomari apparaissent ainsi sur ces vidéos en train de lire les histoires poignantes de victimes de violences physiques, psychiques, sexuelles et économiques de plusieurs régions du Maroc. Fatima Tihihit a tenu à raconter son histoire personnelle.  

Cette série de vidéos qui est publiée sur les réseaux sociaux est le fruit d’une collaboration entre l’Union européenne au Maroc, ONU FEMMES et le comité diversité parité de 2M en partenariat avec les ambassades de l’UE au Maroc et Hit Radio.  Ces institutions ont invité les personnalités à participer à cette campagne de 16 jours d’activisme dans un contexte de vulnérabilités accentuées par la pandémie.

La dernière enquête de prévalence de la violence à l’encontre des filles et des femmes menée au Maroc en 2019 par le Haut-Commissariat au Plan indique que 57% de femmes âgées de 15 à 74 ans ont subi au moins un acte de violence, dont 46,1% dans le contexte conjugal. Moins de 10% ont porté plainte et plus de 58% des femmes et 57% des hommes affirment ne pas être au courant de l’existence de la loi contre les violences faites aux femmes (loi 103-13 adoptée en 2018).

L’Union européenne et le Maroc sont engagés ensemble dans la lutte contre la violence faite aux femmes à travers de nombreux appuis en cours avec le programme MOUSSAWAT mais aussi dans les appuis à l’éducation, à la santé, à la protection sociale, à la justice et à la société civile.

L’Union européenne vient d’adopter à la fois une nouvelle stratégie en faveur de l’égalité (Union pour l’égalité 2020-2025) ainsi que son nouveau plan d’action, y compris pour le volet de politique extérieure (Gender Action Plan III) réaffirmant que l’égalité des sexes et l'autonomisation des femmes sont une priorité transversale de l'action extérieure de l'UE, aussi bien en termes de dialogue politique que de programmation, en particulier dans un esprit « Team Europe » avec les États membres de l'UE, comme dans le cas de la programmation conjointe genre au Maroc qui sera traduite dans le futur programme multi annuel de coopération 2021-2027.

Cliquez ici pour voir la vidéo des 8 personnalités et les vidéos de chaque personnalités.

 

Languages:
Rubriques éditoriales: